Art de vivre

Nouvelle vie pour le corps de garde du Fort Vauban, à Cussac-Fort-Médoc

Nouvelle vie pour le corps de garde du Fort Vauban, à Cussac-Fort-Médoc

Le Corps de Garde du Fort Vauban, à Cussac-Fort-Médoc, va enfin connaitre une nouvelle vie.

Conçu par Vauban pour former l’un des trois éléments de choc du fameux « Verrou de l’Estuaire », en Gironde, cet édifice ne joua, au cours de son histoire, aucun rôle militaire car il ne subit jamais d’attaque. Déclassé par l’armée française, en 1916, le site devint propriété de la commune de Cussac en 1930, et retrouve une seconde jeunesse grâce au soutien actif de la Fondation Total.

Préservation du patrimoine en péril en Médoc

Inscrit en 1956 à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, puis classé au patrimoine mondial de l’Unesco, le site a subi de de vastes travaux pour être réhabilité. Mise hors d’eau, rénovation des façades, des terrasses, des intérieurs, réfection des parapets et des créneaux de fusillade, dégagement des escaliers, pavage ancien pour la terrasse, le lieu a fait peau neuve.

Corps de Garde Cussac-de-Médoc avant restauration
Avant sa restauration, le Corps de Garde avait même perdu sa toiture. © CCFM
Corps de Garde Cussac-de-Médoc entrée
Majestueuse, l’entrée laisse deviner l’édifice rénové. © CCFM

Fierté de la région Nouvelle-Aquitaine

Fierté de toute une commune, et au-delà, de toute la région de Nouvelle-Aquitaine, les trois salles du Corps de Garde auront désormais vocation à accueillir des expositions temporaires ou de l’événementiel avec des salles mises à disposition d’artistes, d’associations ou d'entreprises privées toute l'année. Un bel exemple de restauration réussie d'un patrimoine national en péril…

Corps de Garde Cussac-de-Médoc arcades
Pavée, la terrasse est devenue un lieu de promenade et d’échanges. © CCFM

Valorisation patrimoniale et ancrage territorial.