Art de vivre

Philippe Starck signe le chai du Château Les Carmes Haut-Brion

Philippe Starck signe le chai du Château Les Carmes Haut-Brion

Grand vin du bordelais, le château les Carmes Haut-Brion inaugure le nouveau chai dessiné par Philippe Starck, l’enfant terrible du design made in France.

Avec une surface de près de 2 000 m² sur 4 niveaux, le design en forme de lame de fer du centre de vinification du château les Carmes Haut-Brion tranche avec le côté bucolique de son domaine viticole. Ce symbole de modernité ouvre une nouvelle page dans l’histoire glorieuse du fleuron de l’appellation Pessac-Léognan. Comme un Ovni à demi immergé dans un plan d’eau, il fait penser à une coque de bateau inversée mesurant huit mètres de haut. Cet outil haut de gamme a été voulu par le propriétaire Patrice Pichet pour se donner les moyens de faire le meilleur vin possible.

Un design minimaliste pour éviter l’effet de mode

Au service des grands millésimes maison, cette enveloppe métallique qui semble jaillir des flots abrite plusieurs espaces incluant une salle de dégustation aménagée au niveau supérieur avec une vue sur le cuvier. Quant à sa terrasse panoramique de 350 m², elle permet d'admirer les vignes et les façades d’un château du XVIe siècle. Starck signe ici un « non bâtiment » dont la sobriété s’ancre dores et déjà dans le patrimoine régional.

Château Les Carmes Haut-Brion Façade
Cette muraille d'acier posée sur l'eau abrite plusieurs salles de dégustation. © Philippe Baleguerie

Philippe Starck, un parcours haut en couleurs

C'est en 1981 que s'établit la notoriété de Philippe Starck. Après l'aménagement des appartements de l'Elysée pour François Mitterrand, il jongle avec les comnandes : le Café Costes, une brosse à dents, le flambeau de la flamme olympique des J.O. d'hiver de 1992, à Albertville, des collections d'objets pour Alessi, du mobilier pour Kartell, le décor de l'hôtel Meurice, une maison en bois pour les 3 Suisses, une lampe pour Baccarat ou encore une bûche de Noël pour la maison Lenôtre, sans oublier le design de la Freebox. Décidément, Philippe Starck n'a pas fini de nous étonner !

Philippe Starck portrait
Jamais à court d'idées, le designer n'a pas perdu son âme d'enfant qui lui ouvre tout le champ des possibles. © D. Delmas

Inédit dans son genre, le partenariat Starck - Les Carmes Haut-Brion se met au service d'un grand crû.