Art de vivre

Rétrospective Her Time Omega, à l'Hôtel de Sully, du 30 septembre au 17 octobre 2017

Rétrospective Her Time Omega, à l'Hôtel de Sully, du 30 septembre au 17 octobre 2017

La rétrospective Her Time investira l'Hôtel de Sully, à Paris, pour nous faire découvrir l'histoire des montres qui ornent les poignets féminins.

Après Milan, Moscou et l'Asie, l'horloger suisse retracera, lors d'une exposition inédite, dans les jardins de l'hôtel de Sully, l’évolution des montres pour femmes qui ont acquit le statut envié d'accessoire de mode. Figurant parmi les grands noms du secteur depuis 100 ans, les collections d'Omega reflètent le passage du temps et des styles pour rester en symbiose avec ses clientes.

Omega s'invite à l'Hôtel de Sully

Des premiers pendentifs Lépine en passant par la Medicus destinée aux infirmières, sans oublier l’emblématique Ladymatic, cette rétrospective dévoilera sa première montre-bracelet qui fait son apparition dans un boîtier en argent recouvert d'un motif floral. Mais aussi des montres bijoux secrètes dont les bracelets ressemblant à des bijoux recèlent en leur sein un petit garde-temps.

Oméga exposition Her Time à Milan
A Milan, l'exposition a dû être prolongée, victime de son succès. © DR

Montres Oméga Wriswatch et Moldavita
Art Déco, Moldavita ou Tubogas, chaque modèle a une histoire. © DR

Montres cultes et tentation shopping

Les visiteurs pourront également découvrir des illustrations et des publicités vintage. Ces images suggestives d'une autre époque rendent hommage à l'unicité de chaque femme en la montrant au travail, à la maison ou pendant ses loisirs. Attention, si les modèles présentés sont indisponibles, cette balade à travers les âges et les montres pourrait vous donner des envies de shopping…

Montre Oméga Jeux d'Or 1969
Lancée en 1969, la montre Jeux d'Or semble plus contemporaine que jamais. © DR

Montres Oméga 3 époques
Avec elles au poignet, Cindy Crawford, Nicole Kidman et les pionnières de l'espace furent les amabassadrices d'Omega. © DR

Her Time, Omega se met à l'heure des femmes