Art de vivre

Eden to Empire, le voyage de Thomas Cole à la National Gallery de Londres

Eden to Empire, le voyage de Thomas Cole à la National Gallery de Londres

Jusqu'au 7 octobre 2018, 58 chefs-d'œuvre du paysagiste américain, Thomas Cole, seront exposés à la National Gallery de Londres. Une première !

Originaire de Bolton, en Angleterre, et connu pour ses tableaux de belles dimensions aux décors spectaculaires, Thomas Cole fut le plus grand paysagiste américain de sa génération en peignant la force de la nature, au début du 19e siècle. A la National Gallery, ses œuvres majeures, jamais dévoilées au Royaume-Uni, proposent un voyage dans l'Antiquité et ses paysages sauvages.

La National Gallery invite Thomas Cole

Organisée dans la prestigieuse galerie londonienne, aux côtés des œuvres de William Turner et John Constable, l'exposition Eden to Empire fait dialoguer les artistes du Nouveau Monde et ceux du Vieux Continent. Son thème explore pour la première fois l'influence de l'art européen en dépeignant l'ascension fulgurante et la chute brutale d'une civilisation historique imaginaire.

Thomas Cole l'état pastoral
Dans son Etat Pastoral, l'artiste idéalise l'évolution d'un état sauvage à la naissance de la civilisation. © DR
Thomas Cole Matin après une nuit orageuse
Ouvrez grands les yeux pour remarquer le chevalet du peintre, à droite de son tableau, « The Oxbox ». © DR

58 œuvres en hommage à l'Amérique mythifiée

En 58 tableaux empruntés à de discrets collectionneurs, les visiteurs percevront la beauté du pays d'adoption de Thomas Cole, en partie préservée à son époque, à travers les yeux de celui qui a séjourné à Rome et à Tivoli. Une fusion arty qui donne des idées de voyage au bord de la Tamise…

Thomas Cole l'Apogée
Ode à l'architecture romaine, l’Apogée vante un empire opulent et prospère sous des cieux radieux. © DR
Thomas Cole Destruction
Ravagée par la guerre et les invasions, la cité rêvée fait place aux tourments dans Destruction. © DR

L'art du paysage, entre romantisme et naturalisme.