Art de vivre

Grand tasting : Fonscolombe, Audrieu, Normandoux, des châteaux et des chefs

Grand tasting : Fonscolombe, Audrieu, Normandoux, des châteaux et des chefs

Les châteaux d'Audrieu, de Fonscolome et du Normandoux sont les terrains de jeu des chefs où les gourmets font des tasting savoureux.

Château de Fonscolombe, avec Romain Franceschi

Dans une parc parfumé de lavande, cette bâtisse provençale du 18e siècle est le repaire gourmand de Romain Franceschi, un chef qui se pique d’écologie et de nature pour proposer les meilleurs produits régionaux. À sa carte, tarte fine autour de la tomate ancienne, rouget à la caponata et agneau au croustillant d'aubergines méritent le voyage. Menus : 48 € et 75 €. fonscolombe.fr 

Château de Fonscolombe vue extérieure
Superbement restauré, le château s'est transformé en hôtel-restaurant 5 étoiles de charme. © DR
Château de Fonscolombe chef Romain Franceschi
Dans cette région généreusement ensoleillée, le chef dispose des fruits et légumes de son potager, en toutes saisons. © DR
Château de Fonscolombe plat
Noire de Crimée, Ananas, Cœur de bœuf, les tomates bio composent ce petit-chef d'œuvre éphémère à déguster sans plus attendre. © DR

Château d'Audrieu, avec Olivier Barbarin

Au cœur du Calvados se dresse une seigneurie du 18e siècle, classée Monument Historique. Le chef, qui a fait ses classes parmi les piliers des Meilleurs Ouvriers de France, prépare un filet de turbot au Champagne, une fricassée d’escargots en barigoule et un suprême de volaille en déclinaison de rhubarbe qui méritent d'aller revoir la Normandie. Menus : 75 €, 85 €, 105 €. chateaudaudrieu.com

Château d'Andrieu vue extérieure
Une longue allée mène au château 5 étoiles qui prend toute sa majesté au coucher du soleil. © DR
Château d'Andrieu chef Olivier Barbarin
Du potager à l'assiette, le chef sert à ses clients des légumes bio cueillis le matin même. © DR
Château d'Andrieu plat
Au restaurant le Séran, les assiettes de présentation ont été dessinées par la maison Raynaud, avec le blason du château. © DR

Domaine du Normandoux, avec Caroline Chevalier

En Poitou, la châtellerie de Normandoux fut mentionnée dès 1260 et Caroline Chevalier, cette poitevine d'à peine 21 ans, s’est spécialisée dans l’art de la cuisine allégée. En plein dans la tendance, elle met les pieds dans le plat avec sa brouillade de chorizo et tomates séchées, la dorade au risotto de courgettes et un quasi de veau à l'écrasée de pommes de terre. Menus : 30 €, 42 €. www.normandoux.fr

Domaine du Normandoux vue extérieure
Loin du tumulte des grandes villes, ce domaine est idéal pour vous accueillir en arrière-saison lors d'un séjour au vert. © DR
Domaine du Normandoux cheffe Caroline Chevalier
La cuisine aux herbes, c'est le rayon de la cheffe qui adopte les préceptes de la cuisine saine. © DR
Domaine du Normandoux plat
Ici, les accords mets-vins sont de rigueur, entre produits de saison et vignobles d'appellations régionales. © DR