Tai Ping, le showroom parisien qui scénarise les tapis

Henri Yadan
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Inspiré par l'architecte franco-américain, Elliot Barnes, le nouveau showroom parisien, de l'éditeur Tai Ping, met en scène de prestigieux tapis.

Image
Tai Ping, le showroom parisien qui scénarise les tapis
Une seule exigence pour acquérir un tapis Tai Ping, disposer de vastes pièces. © DR
Sommaire

C'est dans l'ancien flagship du couturier Kenzo, un lieu qui a longtemps fait les beaux jours de la place des Victoires, que l'éditeur de tapis haut de gamme, Tai Ping, investit une boutique de 500 m², sur 2 étages. Cette marque fondée à Hong Kong, en 1956, fait appel à la patte minimaliste d'Elliott Barnes. Sa mission ? Faire que l'espace baigné de lumière prenne son ampleur pour redéfinir les standards de l'excellence en la matière.

Une exposition de modèles majestueux

Empreint de douceur, le showroom met en évidence les textures soyeuses, les designs graphiques et les coloris des modèles premium qui y sont exposés. Il offre l'occasion de découvrir la collection Transcendent, créée par le designer chinois Jamy Yang. Composée de 8 tapisseries de taille XL, celle-ci dévoile des pièces « tuftées » à la main qui ont nécessité de très nombreuses heures de travail de la part des artisans maison.

<em>Modifier Article</em> Tai Ping, le showroom parisien qui scénarise les tapis
Dans le showroom, chaque modèle est mis en perspective sur le sol. © DR
<em>Modifier Article</em> Tai Ping, le showroom parisien qui scénarise les tapis
Voilà une œuvre d'art sur laquelle on n'a pas envie de s'essuyer les pieds… © DR

560 nuances de couleurs proposées

Pour dépasser les attentes des clients les plus exigeants, ils dessinent des tourbillons de couleurs semblables à des encres marbrées et sont étirés de façon linéaire afin de nous laisser imaginer des effets d’optique saisissants. Chacun d'entre eux utilise ainsi une palette de teintes aux tonalités pétillantes qui forment des motifs aux allures de spaghettis distordus. Le fait main de luxe a encore de beaux jours devant lui…

<em>Modifier Article</em> Tai Ping, le showroom parisien qui scénarise les tapis
Laine, soie, cachemire, lin et coton composent les tapis spectacles de Tai Ping. © DR

Expertise, valeurs d'exigence et qualité d'un style raffiné

www.taipingtent.com

Cet article vous a été utile ?
0
0

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
luxe-seconde-main-bellesdemeures
Art de vivre
Tout beau, oui, mais pas forcément tout neuf ! Depuis quelques années et grâce à un éveil des consciences en matière d’écologie, le luxe de seconde main s’installe sur le marché. Une tendance qui...
Image
La céramiste Lisa Allegra a installé son atelier à Barcelone.
Art de vivre
Designer et céramiste, Lisa Allegra a installé son atelier à Barcelone en 2017, dans le charmant quartier de Gràcia. Elle y façonne vases, appliques, chaises ou encore tables à dîner en céramique...