Biens d'exception
Burj al Babas, la ville turque peuplée de villas fantômes

Abandonnée par ses promoteurs, faute de financements, la ville turque de Burj al Babas est désormais peuplée de villas fantômes.

Il n'y a pas que le Far West américain qui compte des villes fantômes ! Au nord-est de la Turquie, entre Istanbul et Ankara, Burj Al Babas, une ville au cachet médiéval, a tout juste eu le temps de faire sortir de terre une nuée de villas somptueuses et identiques, aux allures de châteaux français. Mais le programme échoua, avec une perte estimée de 200 millions de dollars pour le promoteur.

Une ville turque fantôme

C'est que la chute du prix du pétrole est passée par là, en 2018. L'idée grandiose du Sarot Property Group d'essayer d'intéresser de riches investisseurs du Golfe à s'offrir les 700 villas de style château, entre 400 000 et 500 000 dollars l'unité, ne vit jamais le jour, malgré la promesse d'y construire un centre commercial, des bains turcs, des cinémas et des installations sportives.

Burj al Babas palais
Centre de toutes les attentions, un palais fut édifé dans le style européen pour servir d'hôtel de luxe. © DR
Burj al Babas villa
Rien ne manque à ce fabuleux manoir, sauf des propriétaires… © DR

La folie des grandeurs d'une bulle immobilière

Aujourd'hui, la folie des grandeurs a laissé des traces dans le paysage, mais des curieux se promènent entre les bâtiments de style gothique ou Renaissance de feu Burj al Babas. C'est que le site Internet du projet fonctionne encore, comme si l'éclatement de cette bulle immobilière n'avait jamais eu lieu. Il propose même des visites sur rendez-vous…

Burj al Babas salon
Dans les villas, les salons, aux décors imaginés par de grands designers, étaient prêts à accueillir les clients. © DR

Rêves d'architectes, et de promoteurs…