Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Maison de ville : dans les secrets de la Villa Montmorency, à Paris

Dans le plus beau quartier de l'ouest parisien, les luxueuses maisons de la Villa Montmorency cachent leurs secrets, sauf à leurs résidents privilégiés !

Maison de ville : dans les secrets de la Villa Montmorency, à Paris

Sommaire

Difficile de vous présenter la Villa Montmorency, tant le lieu est tenu secret ! Après une petite enquête, on en sait néanmoins un peu plus sur ce paradis de l'immobilier haut de gamme, niché au cœur du village d'Auteuil. Sachez tout d'abord que ses entrées sont protégées par des grilles en fer forgé, renforcées par une étroite surveillance vidéo de tous les instants. Les villas, les hôtels particuliers, les appartements et les maisons de luxe à vendre dans le 16e arrondissement de Paris, surtout sur l'une des 5 avenues de cette résidence fermée à double tour, sont les sanctuaires de certaines des plus grandes fortunes françaises. Le règlement de cette copropriété si enviée est très strict, avec un code de conduite exigé. Rien de plus normal, lorsque vous saurez qui y habite.

Un club résidentiel des propriétaires privilégiés

Du côté du « Name dropping », on peut vous citer Carla Bruni-Sarkozy, Alain Afflelou, Céline Dion, Vincent Bolloré, Isabelle Adjani, Gérard Depardieu et nombre d'hommes d'affaires du CAC 40. Ils ne changeraient d'adresse pour rien au monde, tant l'ancien terrain appartenant à la Comtesse de Boufflers-Rouverel, créé au milieu du 19e siècle, est synonyme de prestige. Cet espace privé offre en effet très peu d'opportunités de s'y installer. Les offres se font plutôt de bouche-à-oreille. Certes, il y a d'autres villas de luxe à vendre en Île-de-France ou encore dans les quartiers environnants qui ne manquent pas de noblesse, mais une carte de visite comme celle-là, ça vaut de l'or. 

La Villa Montmorency : un lieu chargé d'histoire

Lors de son acquisition en 1773 par la Comtesse de Boufflers-Rouverel, le terrain porte le nom de clos d’Aligre et la propriété est déjà clôturée. La Villa Montmorency voit véritablement le jour en 1852, à la suite de l’acquisition du terrain par la Compagnie du chemin de fer de Paris à Saint-Germain, qui l'achète alors à la famille de Montmorency. Le projet, tenu par les frères Pereire, consistait alors à ériger la gare d’Auteuil ainsi qu’un projet immobilier de luxe. Les frères Pereire décident alors de conserver le nom de Montmorency pour sa notoriété et son aura prestigieuse qui attirent des clients huppés. C’est l’architecte Théodore Charpentier qui élabore la Villa Montmorency, dans l’esprit des villas balnéaires bien connues de la Côte Atlantique. A la fin de sa construction en 1860, elle est constituée d’une cinquantaine de maisons séparées par des allées. Mais le lotissement n’a jamais cessé d’évoluer au fil du temps, puisqu’en 1977, il comporte 106 maisons, pour s’établir à 120 à l’heure actuelle. C’est dans les années 1970 que les premières personnalités du monde du spectacle s’installent au sein de la Villa Montmorency, puis s’en suivent de grands entrepreneurs dans les années 1980. Parmi les illustres résidents de la Villa Montmorency à travers l'Histoire, on retrouve notamment Victor Hugo qui s’y est installé 3 mois en 1873, mais également André Gide au début du 20e siècle, qui reçoit Guillaume Apollinaire en 1916.

Le Bottin mondain de l'immobilier

Dans ce lotissement un tant soit peu particulier, il y aurait bien cette demeure, à visiter d'urgence, parmi toutes les maisons de luxe à vendre en France. Mais elle est déjà très convoitée, car ses murs gardent en mémoire les séjours d'illustres personnages de la littérature française, comme Victor Hugo, André Gide et Guillaume Apollinaire. Etendu sur 100 m², le salon, aux arcades vitrées, est aménagé en 2 ambiances différentes, avec un coin cosy devant la cheminée et un autre, plus lounge, pour les séances de travail.

Nobles matériaux et panorama unique

Sur ses 680 m² habitables, au cachet Art Déco, le marbre, le bronze et les cheminées se déploient sur 3 étages. Le rez-de-chaussée est doté d'une salle de sport, d'un sauna et d'une véranda sous verrière tandis que la chambre de maître est prolongée d'une terrasse de 70 m² sur un air de campagne à Paris. Le tout est surplombé par un rooftop de 130 m² offrant la vue sur la Tour Eiffel. Il est temps de décrocher votre téléphone…

Plus de conseils :