Qu'est-ce que c'est, un bien de prestige ?

Vincent Cuzon 21 mar 2023
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Si le prix de vente est l’un des critères pris en compte pour définir si un bien immobilier est luxueux ou non, c’est loin d’être le seul. Emplacement, rareté, architecture, superficie… tour d’horizon des caractéristiques qui permettent de définir les logements d’exception.

Image
Plusieurs critères permettent de définir un bien immobilier de luxe.
Plusieurs critères permettent de définir un bien de luxe. © Daylight Photo - Adobe Stock
Sommaire

Qu’est-ce qui définit un bien immobilier de luxe ?

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, une maison ou un appartement ne peut pas être considéré comme un bien immobilier de luxe simplement car son prix de vente est élevé. Le prix est une condition nécessaire mais non suffisante. En réalité, le caractère de bien de prestige est le résultat de l'addition de plusieurs critères. Si les caractéristiques pouvant permettre de définir si tel bien est prestigieux ou non peuvent varier selon les régions et les styles architecturaux, les demeures d’exception ont toutefois des points communs. Il est permis de dire que c’est la somme de ces différentes spécificités qui permet de définir au mieux ce qu’est un bien immobilier de prestige. D’une manière générale, une propriété de luxe se doit de proposer un emplacement exceptionnel. Il peut, par exemple, s’agir d’une vue imprenable sur la mer ou sur la tour Eiffel ou encore d’une adresse prisée dans un quartier chic.

  • En plus de son emplacement unique, le bien de prestige doit proposer des prestations haut de gamme (piscine à débordement, salle de cinéma, plage privée…) en mesure de séduire une clientèle fortunée et très exigeante. En outre, les prestations et la localisation du bien doivent être suffisamment rares pour justifier un prix de vente supérieur à la moyenne constatée dans le secteur. En plus de ce « cocktail » emplacement-prestations-rareté, un logement luxueux doit :
  • afficher une superficie importante,
  • être doté d’une architecture exceptionnelle,
  • offrir un haut niveau de sécurité et de confidentialité,
  • être construit avec des matériaux de qualité supérieure et avoir des finitions haut de gamme.

Enfin, son passé (importance historique, ancien propriétaire célèbre, etc.) peut aussi permettre à un bien de rentrer sur le marché du luxe.

Sur le marché de l’immobilier de prestige, la rareté a une forte influence sur l’attractivité et sur le prix d’un bien.

Manoir, villa d'architecte… les différents logements de luxe

Le marché de l’immobilier de prestige rassemble des biens aux styles architecturaux très variés. Sans surprise, parmi eux, nous retrouvons les manoirs et les châteaux, dont l’histoire, l’architecture typiques d’une époque séduisent les acquéreurs fortunés en quête d’un bien de caractère doté d’une belle superficie. Celle-ci dépasse généralement les 600 mètres carrés. Au côté des manoirs et châteaux, nous retrouvons les maisons de maître et autres maisons de caractère. Les premières, qui étaient à l’origine habitées par des notables ou des personnes issues de la bourgeoisie se situent aussi bien dans les grandes villes que dans les bourgs de communes rurales. Sur deux niveaux, elles sont reconnaissables à leur forme carrée et leurs hauts plafonds.

Les secondes rassemblent des propriétés bourgeoises caractéristiques d’une région comme les saintongeaises dans les Charentes, les échoppes bordelaises en Gironde ou encore les malouinières près de Saint-Malo. Sensiblement plus modernes, les villas d'architecte attirent tout autant les acquéreurs aisés à la recherche d’un bien unique. Fruit de l’imagination d’un professionnel, elles proposent généralement des espaces aérés et offrent une grande luminosité intérieure.

  • Les appartements de standing se caractérisent par de grands volumes, une localisation exceptionnelle et des prestations haut-de-gamme.
  • Le secteur de l'immobilier de luxe est moins soumis aux aléas du marché en raison du fort pouvoir d’achat des acquéreurs.
  • Sur le marché de l'ultra-luxe parisien, les prix des logements dépassent, en moyenne, les 4 millions d'euros. 

Quel est le prix d'un bien immobilier de luxe ?

Il est difficile de définir avec précision le prix à partir duquel un bien immobilier peut-être considéré comme appartenant au marché du luxe. Concrètement, un appartement ou une maison de prestige est un bien que seuls les acquéreurs les plus fortunés peuvent s’offrir. Or, ce prix peut varier sensiblement en fonction de la ville ou de la région.

Généralement, nous distinguons 3 grandes catégories de biens immobiliers de luxe : les biens dont le prix est compris entre 750 000 euros et 2 millions d’euros, ceux dont le prix de vente se situe entre 2 et 3 millions d’euros, puis les demeures mises en vente plus de 3 millions d’euros. Selon une étude de Daniel Féau, contrairement au marché traditionnel, le prix des biens de prestige a tendance à augmenter avec la surface. À Paris, le prix moyen du mètre carré d'un appartement mesurant entre 100 et 200 mètres carrés atteint 16 977 €, contre 19 941 euros pour un logement dont la surface dépasse les 200 mètres carrés. Des prix sensiblement supérieurs à la moyenne constatée dans la Capitale, laquelle atteint 10 594 €/m² selon les chiffres de SeLoger.

Sources : Daniel Féau / Junot / SeLoger

Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Immobilier de prestige - Belles Demeures
Biens d'exception
En pleine ébullition, le marché des biens de prestige semble échapper aux contingences de la crise qui affecte l’immobilier ancien traditionnel. Entre envolée des prix, forte présence de la clientèle...