Architecture d'intérieur

Chef-d'œuvre d'architecture industrielle, le Terrassenbau de l'horloger Junghans fête ses 100 ans

Chef-d'œuvre d'architecture industrielle, le Terrassenbau de l'horloger Junghans fête ses 100 ans

Après sa rénovation, le bâtiment Terrassenbau, de l'horloger Junghans, fête ses 100 ans en accueillant un musée au sein de la Forêt Noire.

Du massif montagneux de la Forêt Noire, aux environs de la ville de Fribourg, en Allemagne, on connait surtout les paysages verts et la pâtisserie au chocolat et aux cerises qui lui a donné son nom. La région peut pourtant s'enorgueillir d'une autre gloire : le Terrassenbau, un spectaculaire bâtiment en terrasses, construit sur un terrain en pente par l'architecte Philipp Jakob Manz.

Le Terrassenbau de Junghans fête ses 100 ans

Au début du 20e siècle, le site abritait la plus grande manufacture horlogère du monde. Pendant des décennies, les espaces de travail de Junghans se répartissaient sur 9 niveaux, dans la vallée de Schramberg, pour que chacun procède à l'assemblage des mouvements des montres et au réglage des chronomètres à la lumière du jour. Il rend aujourd'hui hommage à 100 ans d'histoire.

Junghans atelier horloger de la Forêt Noire
Dans l'atelier horloger qui borde la Forêt Noire, rien n'a changé depuis 1918. © Matthias Hangst/Getty Images
Junghans pendule mécanique à colonnes
Inestimable, cette pendule mécanique à colonnes est visible dans l'exposition du musée. © Matthias Hangst/Getty Images

Une rétrospective pétillante

Pour célébrer ce centenaire, la marque organise une rétrospective sur la saga des garde-temps et des horloges régionales, jusqu'à l’apogée de la mécanique des années 50 et 60, en lançant le Meister Chronoscope Terrassenbau. Avec un boîtier acier ou en or rose, un cadran champagne et 3 compteurs inspirés du décor du bâtiment, ce modèle ne laissera pas les amateurs indifférents…

Junghans modèle Meister Chronoscope Terrassenbau
Attention, seuls les 100 premiers acheteurs pourront s'offrir le modèle gravé du centenaire, à partir de 2 140 €. © DR

Junghans, un musée et des montres, depuis 1918