Finlande, Ecosse, Japon, les architectes nippons cassent les codes du design

14 jan 2019
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Audacieux et innovants, les architectes nippons cassent les codes du design en édifiant leurs nouveaux musées, en Ecosse, en Finlande et au Japon.

Image
Finlande, Ecosse, Japon, les architectes nippons cassent les codes du design
L'exposition Freeing Architecture de Junya Ishigami, « l'architecte de la Liberté », met en lumière son travail à la Fondation Cartier. © DR

Sommaire

Musée V & A de Dundee, en Ecosse

Construisant au même moment le stade où se dérouleront les Jeux Olympiques de Tokyo de 2020, Kengo Kuma s'offre un premier musée au Royame-Uni. Représentant des falaises écossaises, cette attraction culturelle reconnecte le port de la ville de Dundee et son front de mer en se consacrant au design avec des expositions fascinantes. Une ode au minimalisme ! www.vam.ac.uk/dundee

Musée V & A de Dundee en Ecosse vue extérieure Les dalles, en pierre brute, superposées et incurvées du musée pèsent 3 000 kg chacune, et s'étendent sur 4 mètres de large. © DR
Musée V & A de Dundee en Ecosse intérieur L'intérieur du musée offre aussi une promenade, avec pour perspective la ville de Dundee. © DR

Maison Transparente du Parc de Vijversburg, en Hollande

Junya Ishigami s'affranchit des codes en bâtissant cette structure en verre transparent composée de trois longs corridors dont les courbes soutiennent le toit. Suivant la topographie du site sans le dénaturer, ce lieu de rencontres accueille des expositions d'art, des concerts et des performances dans le cadre d'une programmation florissante. Une touche de japonisme insolite ! vijversburg.nl

Maison Transparente du Parc de Vijversburg en Hollande Entièrement vitrée, la structure en forme de Tomoe, symbole antique japonais, est partiellement enterrée à 1 mètre sous terre. © DR
Maison Transparente du Parc de Vijversburg en Hollande cercle métallique Au nord des Pays-Bas, la tradition cohabite avec le futurisme paisible de l'œuvre de Junya Ishigami. © DR

Musée Sumida Hokusai, à Tokyo

Consacré à l'artiste japonais le plus connu au monde, ce musée construit par Kazuyo Seijima, une architecte auquel on doit la conception du Louvre Lens, en possède 1 500 estampes originales. Elles se répartissent dans une cathédrale d’acier dont la façade en panneaux d’aluminium et les passerelles vitrées articulent tous les espaces intérieurs. Une œuvre en soi ! hokusai-museum.jp

Musée Sumida Hokusai à Tokyo vue extérieure La structure futuriste accueille aussi des bars, des restaurants ainsi qu’une arène de Sumo. © DR
Musée Sumida Hokusai à Tokyo intérieur Les fentes du bâtiment permettent de profiter d'une vue panoramique sur le le Tokyo Sky Tree, une tour de télécommunication. © DR
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French