Architecture d'intérieur
Terminaux d'aéroport, l'ère du gigantisme et du futurisme

Architectes innovants et design audacieux, voilà le cocktail détonnant des terminaux des nouveaux aéroports qui entrent dans l'ère du gigantisme et du futurisme.

Aéroport Daxing, à Pékin

Au sud de la capitale chinoise, les 8 pistes du nouvel aéroport pékinois, sur lesquelles s'activent encore 8000 ouvriers, s'étendent à perte de vue. Tout de blanc vêtus, son dôme cathédrale et son atrium au design épuré verront le passage annuel de 72 millions de visiteurs. aviationweek.com

Aéroport de Pékin Daxing
Construit pour désengorger l'aéroport principal de Pékin, Daxing est bâti au sud de la ville. © DR

Aéroport Havalimani, à Istanbul

Pour remplacer l'aéroport d'Atatürck, arrivé à saturation, Havalimani dispose de 6 pistes et de 3 terminaux, au bord de la Mer Noire. Avec ses lignes fluides et ses courbes futuristes, le plus grand hub du monde pourra recevoir jusqu'à 200 millions de passagers par an. istanbulhavalimani.aero

Aéroport Havalimani, à Istanbul
À peine inauguré, Havalimani peut se targuer d'être le plus grand aéroport du monde. © DR

Aéroport Ramon, à Eilat

Au bord de la Mer Rouge, en Israël, et porte d'entrée du sud de la Jordanie, ce terminal, conçu en plein désert du Neguev par les architectes Mann Shina, accueille 4 millions de passagers, décollant et atterrissant principalement à bord de vols low cost européens. www.ramon-airport.com

Aéroport Ramon, à Eilat
À 18 km au nord de la station balnéaire d'Eilat, Ramon participera à faire refleurir le désert. © DR

Aéroport Changi, à Singapour

La ville-état d'Asie du Sud-Est se dote d'un nouvel aéroport spécialement prévu pour les Airbus A380… et les low cost. Pour distraire les passagers en transit, il abrite une cascade, une piscine, un jardin de bambous et de papillons, un Spa et des salles de cinéma en 3D. www.changiairport.com

Aéroport Changi, à Singapour
Compact et offrant toutes les prestations d'une ville, ce hub géant pourrait servir de domicile permanent aux passagers. © DR