Art de vivre
50 ans d'exploration de la Lune, au Grand Palais, à Paris

Pour célébrer les 50 ans des premiers pas de l’Homme sur la Lune, le Grand Palais dévoile 190 œuvres d'artistes fascinés par le satellite de la Terre.

Du 3 avril au 22 juillet 2019, la voûte du Grand Palais accueillera l'exposition « La Lune, du voyage réel aux voyages imaginaires », un clin d'œil à nos relations avec cet astre. Sur un air de Pink Floyd, l'événement affichera 190 œuvres d'artistes reconnus, de l'antiquité à l'art contemporain, comme Marc Chagall, François Morellet, Joan Miro, Auguste Rodin, Félix Vallotton ou Man Ray.

La Lune s'expose au Grand Palais, à Paris

Peintures, sculptures, photographies, vidéos, ce satellite, dont le pouvoir de fascination invite au rêve et à la contemplation, ne prétend pas faire un point technique sur son exploration scientifique. Il invite plutôt à une promenade, en prenant le parti de la création artistique à travers les tableaux et les objets qui incarnent les innombrables visions et les sentiments que la lune a toujours inspirés.

La nuit, effet de lune par Félix Vallotton
La nuit, effet de lune, par Félix Vallotton, replace notre orbite terrienne dans son environnement naturel. © BNF
Apparition de la Reine de la Nuit par Karl Friedrich Thiele
Dans son Apparition de la Reine de la Nuit, Karl Friedrich Thiele fait de la Lune une divinité. © BNF

L'inaccessible à portée de main

Observable à l’oeil nu, discrète mais omniprésente, son aura laisse libre cours à l'imagination. Sur place, des instruments, qui témoignent de l'état des connaissances sur ce gros caillou, permettent de patienter, le temps que les sondes spatiales des pays qui s'y poseront prochainement nous en apprennent plus sur les potentialités qu'il nous offre. Mais ne leur demandez pas la Lune…

Private Moon par Leonid Tishkov
L'exposition débute avec la mission Apollo 11, en 1969, pour remonter le temps, comme ici, avec Private Moon, de Leonid Tishkov. © LT

L'art à la découverte des faces cachées de la Lune.