Art de vivre
Ghislaine Arabian, impressions d'enfance et émotions belges

Lors de son intronisation au Cercle des Périgourmands, l'ex-jurée de Top Chef nous a livré quelques souvenirs de son enfance en Belgique. Confessions exclusives !

Pourquoi la Belgique est-telle autant à la mode en ce moment ?

Le public français redécouvre la Belgique autrement que comme une série de bonnes blagues, de buveurs de bière ou de mangeurs de moules. Ça m'a toujours gênée, car c'était très réducteur, alors que le Belge aime le bien-vivre. Quel plaisir quand on a la chance de connaitre « l'École des Sept », des créateurs de mode formidable ou d'assister au « Defilé des Petits Riens » !

Donnez-nous vos adresses chère Ghislaine…

Dès que j'arrive à Bruxelles, j'ai envie de manger une barquette de frites chez Antoine. Avec les doigts ! Ce ne sont pas forcément les meilleures du monde, mais le lieu est incontournable. Et me souvenir de ces moments d'enfance paisibles et heureux, c'est la meilleure des crèmes de beauté. J'aime aussi aller au Chalet de la Forêt d'Olivier, de Pascal Devalkeneer, pour le personnage que j'aime beaucoup et la cuisine. C'est un endroit magique. Je vais aussi chez Bonbon car il y a toujours quelqu'un que je connais. À la campagne, je retourne encore au Sihpon à Damme, près de Bruges. On y allait en famille pour le homard et le Mystère, un espèce de gâteau glacé fabuleux.

Chalet de la Forêt, à Bruxelles
Parmi les meilleures tables bruxelloises, le Chalet de la Forêt est serti dans un écrin de verdure. © DR
De Haan centre-ville et plage
Douceur de vivre au centre ville et plage sauvage, la station balnéaire de De Haan a ses adeptes. © DR

J'ai de la chance, j'ai des origines belges »

Ghislaine Arabian.

Sur quelle plage belge vous verra-t-on cet été ?

Il y en a deux stations balnéaires que j'aime beaucoup, plus Ostende pour l'ambiance de son port. C'est De Haan, pour son côté primesautier avec de jolies maisons anciennes et puis, il y a Knokke-le-Zoute. J'y vais pour ses galeries et ses couturiers, c'est une grande ouverture sur l'Europe.

3 bonnes raisons pour aller en Belgique ?

C'est une très jolie parenthèse, attachante, un pays à découvrir pour se l'approprier. L'accueil est vraiment gentil, sans qu'on vous colle une étiquette, mais avec une certaine bienveillance et puis le rire sauve de tout. Il faut bien sûr aller à Gand, d'où ma mère est originaire, il y a encore une fabrique où vous pourrez acheter de la moutarde, et en ville, le temps semble suspendu…

Qu'y a-t-il de belge dans votre restaurant les Petites Sorcières ?

Beaucoup de choses ! À la carte, il y a toute l'année des croquettes de crevettes, des plats mijotés à la bière, du Potjevleesch, du Waterzooï, du Hochepot, et même des gaufres en hiver. Les clients m'appellent et viennent pour retrouver ces spécialités qu'ils adorent.

Gand au bord de l'eau
À Gand, l'animation tourne toujours autour de ses canaux qui bordent des édifices très typiques. © DR

Itinéraire d'une épicurienne, de Belgique au Périgord