Réouverture du théâtre du Châtelet, à Paris

04 jan 2020
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Fleuron patrimonial et scénique du vieux Paris, le Théâtre du Châtelet réouvre enfin ses portes pour le plus grand plaisir des mélomanes.

Image
Réouverture du théâtre du Châtelet, à Paris
Au bord de la Seine, et face au Théâtre de la Ville, le Théâtre du Châtelet fait peau neuve. © Emilie Chaix

Sommaire

Deux ans et demi de travaux et 31,5 millions d'euros de budget de rénovation plus tard, le Théâtre du Châtelet peut à nouveau accueillir des pièces à grand spectacle, en proposant 2 200 fauteuils aux spectateurs ravis. L'impressionnant décor rouge et or du 19e siècle, qui honore le patrimoine Haussmann, et qui a conservé son lustre et ses peintures d'origine, s'est doté d'un plafond vitré.

Paris retrouve son Théâtre du Châtelet

La grande salle et les espaces de réception, inscrits à l’inventaire des monuments historiques, ont retrouvé leur aspect, tels qu'ils avaient été imaginés par l’architecte Gabriel Davioud. Boostée par les meilleures technologies, la saison 2020 envoie un signal fort en portant en elle un dynamisme. Les projets ambitieux invitent les artistes d’envergure internationale, qui sont prêts, à partager leur art.

Théatre du Châtelet façade Avant de profiter du show, prenez le temps d'admirer la façade, elle est ornée de belles sculptures. © Emilie Chaix
Théatre du Châtelet foyer Chaleureux, le foyer permet de patienter confortablement pendant l'entracte. © Thomas Amouroux

Les comédiennes font salon

Pour donner un ton plus éthique au lieu, les salons sont renommés en hommage aux personnalités féminines qui marquèrent son passé. La Galerie Adami est rebaptisée Joséphine Baker, le salon des Glaces Juliette Gréco, le salon Wagner Nadia et Lili Boulanger, le salon Debussy Barbara, le studio A, Cole Porter, et le studio B, Anna Pavlova. L'avenir du Châtelet s'annonce radieux…

Théâtre du Châtelet balcons Les peintures, les dorures des balcons et de la coupole de La Grande Salle ont retrouvé tout leur éclat. © Thomas Amouroux

Une restauration patrimoniale au service de l'excellence artistique

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
French