Art de vivre

Surgie du passé, Jérusalem, la ville sainte, d'or et de lumière

Surgie du passé, Jérusalem, la ville sainte, d'or et de lumière

La spiritualité est le fil rouge de Jérusalem, ville d'or et de lumière dont le patrimoine fusionne entre tradition et modernité.

Difficile d’expliquer l’émotion intense qui touche tout un chacun en arrivant pour la première fois à Jérusalem. Une atmosphère particulière vous saisit dans ce lieu exceptionnel pour les 3 grandes religions monothéistes. C’est là que le roi Salomon bâtit son temple, il y a 25 siècles. Il en reste un vestige devant lequel les juifs du monde entier viennent s’incliner pour prier. À 300 mètres se trouve la Via Dolorosa. Cette ruelle escarpée aurait été empruntée par Jésus lors de son dernier voyage vers la crucifixion. En la suivant, vous aboutirez au Saint-Sépulcre, l’église où se trouve son tombeau gardé par les prêtres de différents cultes chrétiens, et visité par les pèlerins.

Surgissant du passé, la ville de Jérusalem rayonne sur le monde 

Enfin, surplombant le « Mur des Lamentations », devenu le « Mur Occidental », trône l’esplanade des mosquées avec le Dôme du Rocher à la coupole dorée, et la Mosquée Al Aqsa, 3e lieu saint de l’Islam. Presque mitoyenne, Ir David, la Cité de David, permet de se familiariser avec plusieurs épisodes bibliques en sillonnant un réseau de tunnels souterrains les pieds dans l'eau. Quant au Mont des Oliviers et Herzl, ils dominent toute la ville sainte qui est construite en pierre de taille.

Tour de David à Jérusalem
Chaque soir, la Tour de David se met en scène lors d'un show qui retrace son passé. © DR
Eglise du Saint-Sépulcre
Pour tous les chrétiens du monde, l'église du Saint-Sépulcre est un lieu de pélerinage incontournable. © DR
Musée d'Israël à Jérusalem
Au Musée d'israël, le Sanctuaire du Livre abrite les Manuscrits de la Mer Morte. © DR

Un mélange de souks et de quartiers d'affaires 

S'il faut visiter les souks pour s'offrir des souvenirs, un quartier d’affaires a pris forme, Porte de Jaffa. Au cœur d’une voie piétonne s'y dressent les grandes marques de la mode et de l'art de vivre. Le soir, quand les derniers rayons du soleil pointent sur les remparts millénaires, le spectacle est bouleversant. On peut alors souhaiter à Jérusalem un avenir radieux dans la paix…

Carnet d'adresses

  • Musée d’Israël www.imjnet.org.il : Pour admirer les très rares Manuscrits de la Mer Morte, sous un immense dôme blanc.
  • Ma'hané Yéhouda : cosmopolite, coloré, bariolé, ce marché alimentaire qui abrite cafés et restaurants est devenu au fil des ans l'un des lieux les plus en vogue de la capitale israélienne.
  • Rooftop de l'hôtel Mamilla mamillahotel.com : Ce 5 étoiles yérosolomitain qui offre une vue panoramique stupéfiante sur les murailles de la cité est l'endroit rêvé pour siroter un cocktail.
  • Arcadia arcadiarest.com : L'ancienne huilerie du Couvent des Sœurs de Notre Dame de Sion est le repaire gourmand d'Ezra Kedem, considéré comme l’un des plus grands chefs israéliens.
  • Eucalyptus www.the-eucalyptus.com : Moshé Basson qui a travaillé avec nos top chefs hexagonaux remet à l’honneur les menus bibliques avec des plantes et des légumes oubliés.
  • Darna www.darna.co.il : Ilan Siboni a fait de son restaurant féerique, dans la plus pure tradition royale marocaine, où il sert tajines, pastillas, briouats, couscous et thé à la menthe dans les règles de l’art.
  • Partir : Air France, EL AL, Arkia, Transavia et Easyjet proposent plusieurs vols quotidiens depuis Roissy CDG.
  • Séjourner : à l'hôtel King David. fr.danhotels.com - Ce monument historique construit en 1920 qui fait partie de l’histoire du pays avec sa vue imprenable sur les remparts de la vieille ville accueille dignitaires, chefs d’états et têtes couronnées.
  • Infos : Office de Tourisme de Jérusalem sur www.gojerusalem.com et www.jda.gov.il.
Rue Yoel Moshe Solomon à Jérusalem
A Jérusalem, la sacralité n'empêche pas les traits d'humour dans les rues. © DR
Hôtel King David à Jérusalem
Entre deux célébrités, rois ou présidents, il ne saurait être question de descendre ailleurs qu'à l'hôtel King David. © DR