Rencontre avec la céramiste française Lisa Allegra

Fabien Mougin 27 jan 2024
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Designer et céramiste, Lisa Allegra a installé son atelier à Barcelone en 2017, dans le charmant quartier de Gràcia. Elle y façonne vases, appliques, chaises ou encore tables à dîner en céramique, inspirée par l’architecture et les multiples contrastes qu’offrent la terre. Rencontre avec une artiste et artisane passionnée. 

Image
La céramiste Lisa Allegra a installé son atelier à Barcelone.
Installée à Barcelone, la céramiste Lisa Allegra façonne la terre pour créer des objets uniques. Crédit photo : Thibault Charpentier (@hebdomania)
Sommaire

Racontez-nous ce qui vous a amenée à la céramique ?

Entre 2005 et 2010, quand j'étudiais le design d'objets aux Arts décoratifs, j'ai rencontré le matériau terre et réalisé plusieurs projets en céramique. Après mes études, en travaillant dans des studios de design, en indépendante ou chez Diptyque Paris, je n'ai plus touché à la terre. À partir de 2016, quand j’ai créé mon studio, l'envie de corréler mon travail de designer à un savoir-faire m'a fait redécouvrir la terre, ses gestes et ses sensations. Elle m'a permise d'être libre et autonome de la conception à la fabrication de mes pièces.

Comment vous-êtes vous formée à cette discipline ?

À l'école des Arts décoratifs. Comme tout savoir-faire, la terre est une matière qui s'apprend au fil du temps et de notre pratique. Il faut rester humble face à elle car c'est quand on croit la maîtriser qu'elle nous met en difficulté.

Qu’est-ce qui vous attire dans le travail de la terre ?

La terre est d'une richesse infinie. Ce qui me plait, ce sont ses contrastes. C'est un matériau à la fois pauvre et riche. On peut en trouver partout et son coût est peu élevé ; pourtant, son histoire est d’une grande richesse : nous fabriquons des objets en terre depuis la nuit des temps, nous bâtissons des maisons en terre, des œuvres d’art très complexes, etc. La terre est simple et complexe. Simple, parce que son usage est à la portée de tout le monde, les enfants peuvent facilement concevoir des petits objets en terre. Complexe, car avec de la pratique, ce matériau permet de créer des objets d’une grande technicité. En somme, la terre nous donne une liberté totale ; grâce au feu, elle nous permet de façonner et de figer des formes rigides ou molles, droites ou courbes. Mais si elle nous permet de travailler des formes très diverses et si on peut apprendre à la maîtriser, elle n’en garde pas moins une grande part de mystère. Quand elle cuit à 1 280 degrés et se transforme en céramique, le résultat est toujours imprévisible, et c’est ce qui me fascine : la terre se fige, se rétracte, devient dure et quand elle réapparaît, ce n’est ni tout à fait la même ni tout à fait une autre.

Image
Les céramiques de Lisa Allegra
Image
Les créations de Lisa Allegra
Du vase au mobilier, Lisa Allegra laisse libre cours à sa créativité. Crédit photo : Thibault Charpentier (@hebdomania)

Quel type d’objets préférez-vous façonner ?

Tout type d'objet, du vase à la table à manger en passant par le lampadaire. La terre a cela de magique et me permet de façonner de l'infiniment petit à l'infiniment grand.

Quelles sont vos inspirations ?

Mes inspirations sont plutôt architecturales, de John Pawson à Tadao Ando, en passant par Rachel Whitehead.

De nouveaux projets à nous partager, des envies pour la suite ?

En 2024, je vais travailler sur des pièces assez techniques, car plus grandes et en plusieurs parties. Je vais mixer le tissu à la céramique dans une série de pièces. Cela sous entend d'explorer un nouveau savoir-faire. Je vais également réaliser un projet d'architecture d'intérieur où je vais avoir l'opportunité de travailler l'espace et son interaction avec mes pièces en céramique.

Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
Image
Rencontre avec Sarah Espeute
Art de vivre
Avec ses objets sensibles et son univers poétique, Sarah Espeute réinvente l’art de la table depuis...
A la une !
Image
Papiers peints Bien fait Paris
Art de vivre
Arty, abstrait, poétique, graphique ou rétro : quel que soit le style qu’on lui préfère, le papier peint a toujours la côte ! Dans les intérieurs traditionnels comme les plus modernes, placé en pan...
Image
Rencontre avec le collectif hall haus
Art de vivre
À la fois éditeur d’objets et de mobilier, agence créative et électron libre, le collectif hall haus brouille les pistes et les frontières pour proposer une vision créative unique, avec à cœur de...
Image
Rencontre avec Sarah Espeute
Art de vivre
Avec ses objets sensibles et son univers poétique, Sarah Espeute réinvente l’art de la table depuis son atelier marseillais où elle brode des tissus anciens pour leur donner une seconde vie, tout en...