Jérôme Bugara, douceur du tracé et fulgurance de l'innovation

15 nov 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Dans les éditions limitées de ses objets de décoration, Jérôme Bugara allie la douceur du tracé à la fulgurance de l'innovation.

Image
Jérôme Bugara meuble bar
Multifacette et multifonctions, le meuble TV Edward sera l'objet de toutes les attentions. © JBE

Sommaire

Créateur et architecte d'intérieur, Jérôme Bugara met sa technicité et sa vision innovante au service de projets parfois très audacieux. Sa touche unique, c'est de mettre en avant l'identité du propriétaire et de son univers pour imaginer de réelles synergies interactives. Son parcours passe par l'école Boulle, à Paris, où il collabore avec les plus grands, comme Jean-Michel Wilmotte, Tristan Auer et Gulla Jonsdottir.

Un touche-à-tout qui ne laisse rien au hasard

Un appartement à Neuilly-Sur-Seine, un autre dans le Sud de la France, une ligne de meubles TV modulables à l'envie, des tables en marbre, en quartz, en onyx ou en cristal de roche, des accessoires pour la maison, des cuisines sur-mesure pour les grands chefs étoilés, des interrupteurs luminaires précieux en bronze et en laiton patiné, en écho au château de Versailles, tout l'inspire. Avec une rigueur millimétrée qui ne se dément pas.

Jérôme Bugara tables
Pureté des matériaux et des lignes, les tables Patagonia prennent des accents méditerranéens. © JBE
Jérôme Bugara accessoires
Les créations de Jérôme Bugara vous accompagneront jusque dans la cuisine. © JBE

Des finitions qui reflètent sa signature

En proposant des collections transcendantes, il se compare souvent au caméléon. À l'aise sur tous les terrains d'expression, où son imagination vagabonde. Donner vie à des pièces uniques, personnalisables à l'infini, dans le cadre de séries ultra-limités où il peut jouer avec l'élégance des matières nobles et les courbes, telle est la philosophie qui le mène au sommet de son art. Avec un petit supplément d'âme qui rend ses meubles très désirables…

Jérôme Bugara interrupteurs
En rénovant un château du Sud-Ouest, l'architecte d'intérieur s'est pris d'amour pour l'art bronzier. © JBE

La beauté sculpturale, aux limites de la technique

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
French