Art de vivre

Parc Oriental de Maulévrier, le plus grand jardin japonais d'Europe, en Anjou

Parc Oriental de Maulévrier, le plus grand jardin japonais d'Europe, en Anjou

En Anjou, les amateurs de botanique rendent hommage au Parc Oriental de Maulévrier, le plus grand jardin japonais d'Europe.

L'engouement français pour la culture japonaise ne date pas d'hier et la région du Maine-et-Loire ne fait pas exception en abritant ce jardin botanique teinté d'exotisme et de symbolisme oriental. Il est le fruit d'un long travail qui commence dès 1899, sous la houlette de l'architecte parisien Alexandre Marcel, auquel on doit les pavillons asiatiques de l'Exposition Universelle de 1900.

Le Japon en Europe

Dans l'esprit de la période japonaise Edo, du 17e à la fin du 19e siècle, ses 29 hectares s'articulent autour d'un lac artificiel orné d'un pont de bois rouge. Son centre est agrémenté par les « îles de la Grue et de la Tortue », et d'un Torii, le portail traditionnel nippon. Ses 10 jardiniers entretiennent une végétation de plus de 400 espèces qui se couvrent de couleurs flamboyantes en automne.

Parc Oriental de Maulévrier arbre bonsaï
Pour produire un arbre bonsaï, il faut parfois utiliser des moules, et beaucoup de patience… © DR
Parc Oriental de Maulévrier jardins
Malgré son air un peu sauvage, ce jardin est d'une grande rigueur. © DR

Une carte postale nippone en Maine-et-Loire

En 2020, le Parc Oriental de Maulévrier fêtera ses 35 ans d'ouverture au public en multipliant les expositions de bonsaïs et de céramiques. Ce lieu unique a réussi à créer des formes représentant des paysages naturels ou mythiques, comme des montagnes ou des côtes rocheuses. Il se découvre en visite libre ou guidée, de jour, et même de nuit, pour renforcer son caractère sacré.

Parc Oriental de Maulévrier Torii
Surnommées Torii, ces sculptures sont chargées de symboles. © DR

La zénitude d'un jardin des pays de la Loire

Plus de conseils :