Barfleur, un village aux maisons de granit du Cotentin

10 oct 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Entre ses bateaux de pêche, de plaisance, son port et ses maisons en granit, le village de Barfleur inspire les peintres, fascinés par les lumières du Cotentin.

Image
Barfleur vue du port
Au gré des marées, le port accueille les bateaux de plaisance des vacanciers. © Andreas - Adobe Stock

Sommaire

C'est depuis ce port de pêche que le roi Guillaume le Conquérant partit à la conquête de l’Angleterre, en 1066. D'autres personnalités, comme les écrivains Victor Hugo, Jules Renard, Jean Giraudoux, Christophe Boltanski et le peintre Paul Signac donnèrent ses lettres de noblesse à Barfleur. Le village profita d'un supplément de notoriété grâce au cinéma et à la télévision qui y multiplièrent les tournages. Depuis qu'il a rejoint le club très fermé de l'association des Plus Beaux Villages de France, son surnom de « Perle du Val de Saire » est plus mérité que jamais.

Barfleur église Saint-Nicolas
De nuit, les bâtiments de l'église Saint-Nicolas gardent tous leurs mystères. © MP - Adobe Stock

Le spectacle de la mer aux couleurs changeantes

Ce petit bout du littoral normand, lové dans une nature préservée est aussi connu pour ses moules de pleine mer. Au gré des marées, son rivage est façonné par les vagues, bordé de plages de sable fin et de criques secrètes baignées d'une lumière éclatante. De son passé médiéval, la cité a seulement pu conserver ses remparts et la Cour Sainte-Catherine, des éléments architecturaux qui témoignent des fastes d'une époque où les pèlerins britanniques faisaient escale sur ses côtes avant de rejoindre à pied le Mont Saint-Michel.

Barfleur à marée basse
À marée basse, le port de Barfleur est le terrain de jeu des ramasseurs de coquillages. © Davide - Adobe Stock

Un patrimoine architectural qui fait sa richesse

Le centre-ville Barfleurais est doté d’une grande rue principale, Saint-Thomas Becket, en hommage à un ancien archevêque de Canterbury. Celle-ci compte quelques habitations recouvertes de schiste et d'épis en terre cuite. Mais elle est surtout fière de son bel alignement de maisons bourgeoises des 17e et 18e siècles aux façades en granit, à l'ombre de l’église Saint-Nicolas, un édifice inscrit aux Monuments Historiques, et du cimetière marin. Un environnement architectural qui a prouvé sa solidité, au fil des siècles. Et qui intéresse certains investisseurs, prêts à tout pour acheter une maison de luxe à vendre dans le département de la Manche.

Barfleur médaillon de bronze
Sur un rocher, ce médaillon commémore la Mora, le navire de Guillaume le Conquérant. © Cédric - Adobe Stock

Dans l'ancienne propriété du peintre Félix Buhot

Dans cette péninsule qui a fait du charme authentique sa raison de vivre, un hôtel particulier historique, édifié en 1776, se dresse sur un parc paysagé et boisé de 3 644 m². Ce refuge tranquille, situé entre les villes de Valognes et de Cherbourg, est agrémenté d'une piscine extérieure chauffée. Il offre une surface habitable de 460 m², sur 3 niveaux desservis par un escalier en orme. Ses lieux de vie comptent 12 pièces, 1 entrée surplombant un perron-terrasse, 2 salons (dont l'un est traversant), 1 salle à manger, 1 salle de sport, 1 cuisine équipée et aménagée, 7 chambres, 1 lingerie et 1 cave à vin, tandis que l'annexe abrite un garage double. Des prestations haut de gamme, dans de beaux volumes, qui en font une propriété prestigieuse.

Valognes hôtel particulier
Dominant un paysage bucolique, l'hôtel particulier fut reconstruit au milieu du 20e siècle. © Sotheby's Realty
Valognes hôtel particulier salon
Vaste, lumineux, doté d'une cheminée en pierre, l'élégant salon fait la part belle à un billard. © Sotheby's Realty
Valognes hôtel particulier chambre
Très féminine, cette suite collectionne les objets d'art et de décoration. © Sotheby's Realty
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French