Bergerac, une ville médiévale enracinée dans son vignoble

20 mai 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Indissociable de son vignoble, Bergerac est une ville d'art et d'histoire qui coule des jours paisibles en se partageant sur les deux rives de la Dordogne.

Image
Bergerac vue aérienne
Au centre de Bergerac, les maisons traditionnelles tiennent le haut du pavé. © Déclic&Décolle

Sommaire

Capitale du Périgord Pourpre, ainsi nommée pour la couleur des feuilles de vigne en automne, la ville est située entre Bordeaux et Périgueux et la façon la plus romantique de la découvrir, c'est de monter à bord d'une gabare. Depuis les quais de l'ancien port batelier, ces embarcations fluviales traditionnelles font le bonheur des croisières touristiques. Après le passage du pont en pierre et en brique, elles rencontrent des écluses avant de faire connaissance avec les charmants villages de la région.

Bergerac façades
Fontaines, petites places et façades à colombages font la beauté de la vieille ville. © Nadiyka - Adobe Stock
Bergerac statue de Cyrano de Bergerac
Impossible de ne pas faire un selfie avec le grand homme de la région ! © DR

L'hommage à un héros théâtral

L'autre atout de cette fière cité tient plus de la légende. Il s'agit de Cyrano de Bergerac. Même s'il n'y a jamais vécu, car issu d'un personnage de roman, le plus célèbre de ses enfants, loin devant les chanteurs Pascal Obispo et Kendji Girac, est l'attraction principale d'une balade sur ses pas. Le héros de la pièce de théâtre d'Edmond Rostand est son fer de lance culturel. Sur les places principales du centre historique, deux statues lui rendent hommage, alors tomber « nez à nez » avec elles est assuré.

Bergerac gabbare
Dès le printemps, les croisières en gabarre reprennent leurs navigations fluviales ludiques. © DR

Un belvédère sur la Dordogne

Quant aux amateurs de belles architectures, ils feront escale devant les maisons dites « des Consuls », des demeures médiévales de style bourgeois du 14e siècle, pour leurs colombages, les fenêtres en ogive et les portes travaillées des hôtels particuliers. À voir aussi, celles des maîtres bateliers, pour profiter du calme et de l'ambiance d'un autre temps de la place de la Myrpe, à deux pas du cloître des Récollets. Un peu plus loin, poussez les portes du musée du Tabac pour connaître l'histoire de cette plante, elle contribua à la richesse de la commune.

Bergerac gastronomie
Foie gras, truffes, bons vins, voilà le trio gagnant de la gastronomie Bergeracoise. © Luc Fauret
Château de Montbazillac
En été, la cour du château de Montbazillac est l'écrin de fêtes et de cérémonies grandioses. © DR

Sur la route des 130 domaines viticoles

Cette prospérité est issue de l'expédition des vins, devenus 12 Appellations d'Origine Contrôlée bien distinctes. Pour accompagner la gastronomie régionale, l'apéritif se déroule, avec modération, par un petit verre de Rosette ou de Côtes de Montravel, très doux. Les amateurs de crus plus secs choisiront de découvrir les millésimes de Duras. Pour accompagner une tranche de foie gras au confit d'oignon, retour aux grands classiques avec un Monbazillac ou un Saussignac et lorsqu'il faudra passer aux choses sérieuses, sachez que les viandes grillées se marient bien avec un Pécharmant ou un Côtes de Montravel. Quant à la fraise du Périgord ou le gâteau aux noix, un rosé ou un liquoreux fera parfaitement l'affaire. Sur cette terre d'accueil, aux paysages époustouflants, les vignerons engagés dans le développement d’un tourisme durable n'ont pas fini de vous surprendre, à tel point que décider de s'y installer, en dénichant une maison de luxe à vendre à Bergerac, est plutôt une bonne idée.

Château de Fayolle
Le château de Fayolle a été entièrement rénové pour accueillir ses visiteurs. © DR
Château de Fayolle boutique
Dans la boutique, tous les millésimes attendent ceux qui veulent constituer une cave. © DR

Carnet d'adresses incontournables à Bergerac

  • Visites découverte : le Cloître des Récollets. Un ensemble du 17e siècle ayant appartenu aux moines franciscains : le Musée du Tabac. Installé dans la maison Peyraède, dite château Henri IV, il déploie ses collections uniques sur la plante qui a longtemps marqué les paysages de la région.
  • Quai Cyrano : au bord de la Dordogne, cet espace disposant une belle terrasse abrite l'office du tourisme, un restaurant dirigé par le chef Vincent Fiefvez, une boutique (librairie, souvenirs et produits locaux) et la Maison des Vins Bergerac-Duras. quai-cyrano.com
  • Galerie Bénédicte Giniaux : c'est l'adresse idéale pour meubler votre prochaine propriété locale de tableaux et de sculptures tendance. galeriebenedicteginiaux.fr
  • Croisières en gabarre : au départ du vieux port, elles partent sur les traces de Cyrano, le long de la route des vins et des bastides. Les balades sont commentées et certains circuits proposent la dégustation de vins locaux. www.gabarresdebergerac.fr
  • Château Bélingard : fondé en 1820 sur un promontoire dédié au culte druidique, qui surplombe la vallée de la Dordogne, ce vignoble est réputé pour ses millésimes de grande qualité. www.belingard.com
  • Château de Fayolle : Frank & Riki Campbell sont tombés amoureux de ce domaine, dont ils conduisent la transition vers l’agriculture biologique. Vins primés sous le signe du « sanglier », salle de dégustation accueillante, salon de thé, un coin pour les chineurs, le domaine est la plus belle vitrine de l'appellation. www.chateaufayolle.com 
  • Château de Monbazillac : son côté majestueux reflète des allures médiévales et Renaissance. Après sa longue allée, franchissez la porte imposante pour en découvrir l'intérieur. Son histoire y défile à travers des gravures, des estampes et des dessins originaux. Il ne vous restera alors plus qu'à faire la pause au pavillon d’accueil pour y déguster les vins. www.chateau-monbazillac.com
  • L'imparfait : dans une salle à manger du 12e siècle ou sur la terrasse ombragée donnant sur une ruelle piétonne du quartier historique, vous y dégusterez une fine cuisine qui ne tombe pas dans les clichés folkloriques. Menus : 32 €, 45 €, 55 €. www.imparfait.com
  • Le Bistrot de Malfourat : produits locaux cultivant le fait maison et recettes traditionnelles sont les points forts de ce balcon imprenable sur les vignes de Monbazillac. La bistronomie y flirte avec le tourisme. Menus : 22 €, 30 €. lebistrotdemalfourat.wixsite.com
  • La Chartreuse du Bignac : au grand calme, cette bâtisse du 18e siècle offre une vue à 360° sur des vignobles, des bois, des vergers, des sources, la piscine extérieure, un pigeonnier et un potager. Offrez-vous son « Forfait Romantique », à partir de 370 € pour 2 personnes. Il comprend l'hébergement en chambre supérieure, une bouteille de vin cuvée « L'Ancienne Cure Extase », un bouquet de fleurs, les dîners aux chandelles, hors boissons et les petits déjeuners buffet. www.abignac.com
Bergerac restaurant L'Imparfait
Dans un cadre traditionnel, la cuisine d'Hervé Battisson se permet des audaces créatives de bon goût. © DR
Bistrot le Malfourat
Le Bistrot de Malfourat est fréquenté pour sa cuisine et pour le panorama bluffant qu'il offre à ses clients. © DR
Chartreuse du Bignac
Entourée de vignes, la chartreuse du Blignac est un véritable manoir du 18e siècle. © DR
Chartreuse du Bignac chambre
Pimpantes, bien équipées, les chambres s'ouvrent toutes sur le parc et les pièces d'eau. © DR

Sous le charme des terroirs Bergeracois

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French