Périgueux, là où bat le cœur du Périgord

07 avr 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Cœur battant d'un pays de cocagne, Périgueux est la destination phare du Périgord Blanc. Historique, culturelle, gourmande, elle séduit les amateurs d'émotions.

Image
Périgueux vue d'ensemble
Autour de la cathédrale Saint-Front, le quartier est entièrement piétonnier. © Déclic&Décolle

Sommaire

Pour une fois, commençons par le meilleur et le meilleur c'est que Périgueux réunit les mille et une richesses gastronomiques du Périgord. Elles s'appellent truffe noire Melanosperum, foie gras, cèpe, girolle, pomme sarladaise, cabécou, gâteau aux noix, une sauce réputée qui porte son nom et dans ce pays de rivières, le caviar de Neuvic. Région Aquitaine oblige ! Le tout est accompagné par des vins de pays tranquilles et gouleyants, en rouge, rosé et blanc. Ces fleurons de la cuisine périgourdine embaument les ruelles pavées et piétonnes de la ville. Au fil des marchés au gras et paysans, les produits et les maraîchers y dévoilent leur accent ensoleillé. À la mi-novembre, ses murs de pierres de taille couleur miel accueillent même un Festival du Livre Gourmand. Mi-novembre, celui-ci attire les plus fines gueules et une palette de grands chefs étoilés.

Périgueux quartiers anciens
En ville, l'architecture originale traverse les époques. © JT/MG - Adobe Stock

Prendre le temps de la découverte

Au centre de la région Aquitaine, cette préfecture régionale de la Dordogne se blottit dans la vallée de l'Isle. Discrète, mais fière de son label « 4 fleurs », elle a d'autres tours dans son sac pour se faire attirante aux yeux des touristes. Tout d'abord, un secteur sauvegardé de plus de 20 hectares dont le riche patrimoine va de l'époque gallo-romaine à la Renaissance. Pas moins de 44 monuments historiques et 3 musées aux collections reconnues, y sont recensés.

Périgueux château Barrière
Les ruines du Château Barrière sont précieusement conservées pour la postérité. © Déclic&Décolle

Un édifice au style roman voyageur

La cathédrale Saint-Front est située sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle. Les silhouettes de ses tours, clochetons et coupoles font voyager les visiteurs dans l'ère byzantine. 83 marches étroites plus tard, ses escaliers intérieurs déboulent sur le chemin de ronde des toits. C'est là que commence un spectacle sans filtre sur l'ensemble de la localité comme une fenêtre à 360° ouverte sur un incroyable panorama qui tient toutes ses promesses.

Périgueux places piétonnes
Pas une place périgourdine qui n'ait sa terrasse de café pour s'y donner rendez-vous. ©

Visites culturelles et pauses gourmandes

Dans la cité périgourdine, la vie s'anime autour de la tour Mataguerre, le dernier vestige de l'ancien rempart qui la ceinturait. Un peu plus loin, foncez à la Maisons des Quais. Digne d'une carte postale, cet ensemble architectural est classé monument historique. Il comprend les maisons des Consuls, Lambert et l'Hôtel Salleton au bord de la rivière. Le centre piétonnier de la commune est vaste. Il offre, bien évidemment, un très grand nombre de terrasses aux pieds des habitations à pans de bois et des demeures agrémentées de tours. Aux beaux jours, bistrots, brasseries, restaurants thématisés y font le plein jusqu'à très tard et pour en devenir un habitué, autant acheter une maison de luxe à Périgueux

Périgueux chocolaterie Joseph
Presque mitoyenne de l'office du tourisme, la chocolaterie Joseph est le spot des épicuriens. © DR

Carnet d'adresses incontournables à Périgueux

  • Visites découvertes : le musée Vesunna, imaginé par Jean Nouvel. Il est construit sur un site archéologique et abrite des sculptures, des bijoux et des objets de la vie quotidienne. Le musée dʼArt et dʼArchéologie du Périgord présente plus de 35 000 œuvres et des vestiges gallo-romains. Le musée Militaire est un petit « Invalides » local, avec 20 000 pièces composées d'armes, d'uniformes et de documents, du moyen-âge à nos jours.
  • Ecomusée de la Truffe, à Sorges : aux portes de la ville, les amateurs de ce divin champignon ne manqueront pas d'explorer ses salles. Pour comprendre son fonctionnement, de sa naissance à sa récolte en passant par sa dégustation, sans oublier de passer par la boutique. ecomuseedelatruffe.com
  • Maison Éric Requier : pour les foies gras, confits, magrets, pâtés en croûte et chapons aux morilles, c'est l'adresse favorite des gourmets. www.foie-gras-requier.com
  • Chocolatier Joseph : rocher de Périgueux, chocolats surfins, gâteaux aux noix, la boutique de cet artisan est aussi belle que ses friandises. www.chocolatier-joseph.fr
  • Café Louise : terrine de foie gras au marsala, raviole de morilles aux asperges et ballotine de pintade fermière, mais le menu de ce joli bistrot a aussi un penchant pour les saveurs transalpines. Carte : 40-50 €. Facebook
  • L'Épicurien : dans le centre historique, Gilles Labbé, chef et Maître Restaurateur, accueille les palais exigeants avec sa déclinaison de porcelet, de l'épaule d'agneau confite à la viennoise de noix et une sélection de viandes maturées à l'ardoise. Un régal. Menus : 29 €, 39 €, carte : 60 €. www.lepicurien-restaurant.fr
  • Couleurs du Temps : de passage en ville, les VIPS résident dans des chambres d'hôtes du quartier résidentiel, aux maisons du 19e siècle. Coquettes, elles s'ouvrent sur un jardin agréable. Chambre pour 2 personnes, à 160 €, petit déjeuner avec panier de viennoiseries compris. Facebook
Périgueux foie gras
Nature, épicé ou en mode figue farcie, le foie gras fait exploser ses saveurs sur un verre de Montbazillac. © DR
Périgueux restaurant l'Épicurien
Aux beaux jours, la cour du restaurant l'Épicurien réunit bien des gourmets. © DR
Périgueux chambre aux Couleurs du Temps
Aux Couleurs du Temps, les hôtes se sentent comme à la maison. © DR

L'art et l'histoire dans la capitale du bien manger

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French