Musée de la Vie Romantique : l’hommage aux héroïnes dans l’art du 19e siècle

27 mar 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Du 6 avril au 4 septembre 2022, les héroïnes, dans l’art du 19esiècle, seront le thème de la nouvelle exposition du musée de la Vie Romantique.

Image
Musée de la Vie Romantique tableau de Léopold Burt, Ophélia 1852
Symbole de l'esprit romantique, la toile de Léopold Burt, Ophélia 1852, est la star de l'exposition. © MPCV

Sommaire

À Paris, le quartier de la Nouvelle-Athènes, très coté dans les barèmes de l’immobilier de prestige, s’entichera d’une nouvelle mode. La recherche de celles qui figuraient dans les croquis des artistes du 19e siècle, grâce à une sélection d’une centaine d’œuvres. Peintures, sculptures, manuscrits, objets d’art, l’exposition « Héroïnes Romantiques » invite le public à les découvrir lors d’un parcours en trois temps qui permet de tisser des liens entre les beaux-arts, la littérature et la scène.

Désirs et mythologies féminines

Avec parfois des accents tragiques, elles jouèrent un rôle éminent dans la diffusion de mythes et de légendes qui leur collent à la peau. Sappho, Jeanne d’Arc, Marie Stuart, Héloïse, Juliette, Ophélie, tels étaient leurs noms, restés dans l’imaginaire collectif contemporain. Chacune d’entre elles vécut la passion, éprouva le désespoir, aima et mourut de trop aimer, portée par le goût du drame et l’envie de s’inscrire dans une destinée exceptionnelle.

Musée de la Vie Romantique tableaux de Gros et de Fragonard
L'héroïne d'Antoine-Jean Gros est Sapho et celle de Fragonard Jeanne d'Arc. © AA/RMMRN/JP
Musée de la Vie Romantique tableaux de Muller et Delacroix
Lady Macbeth de Charles-Louis Müller et Desdémone d'Eugène Delacroix évoquent des tragédies. © GB/CD

Les femmes fatales dans l'œil des hommes

Les créations choisies, majoritairement masculines comme celles d’Eugène Delacroix, Anne-Louis Girodet, Théodore Chassériau, Antoine-Jean Gros, Léon Cogniet ou Léopold Burthe, figurent le plus souvent des femmes diaphanes, fragiles, dénudées et résignées face à un destin inéluctable. Les œuvres mettent malgré tout à l’honneur les artistes Marie d’Orléans, Félicie de Fauveau, Frédérique O’Connell, les écrivaines Madame de Staël et George Sand ou encore les interprètes Harriet Smithson, Rachel et Mademoiselle Mars, grands rôles féminins de l’époque, que l’événement célèbre aujourd’hui.

Musée de la Vie Romantique tableau de Léon Cogniet
Dans le tableau de Léon Cogniet, les femmes sont dans la tempête. © MBAO/FL

L’histoire de l’art dans le regard des femmes

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French