Musée du Louvre : l'expo voyageuse au royaume des Deux Terres

15 mai 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Pharaonique, cette expo attendue s'installe au Musée du Louvre pour mettre en lumière le mystérieux royaume des Deux Terres.

Image
Musée du Louvre exposition Pharaon
À l'entrée de l'exposition, la statue du roi Taharqa accueille les visiteurs. © AL

Sommaire

Jusqu'au 25 juillet 2022, les salles du plus grand musée du monde qui accueillent cet événement seront plongées dans une pénombre subtilement éclairée. C'est ainsi qu'elles mettent en scène Pharaon des Deux Terres, l’épopée africaine des rois de Napata et du souverain Taharqa. C'est le pan méconnu d'une histoire fascinante qui entraine les visiteurs aux confins de l'Égypte et du pays de Kouch, sur l'immense territoire du Soudan actuel.

Musée du Louvre statue
Ici, le roi respecte les traditions en présentant son offrande au faucon Hémen. © ML
Musée du Louvre statues de Doukki Gel
Découvertes en 2003, ces statues représentent les souverains de la dernière dynastie. © AL

Une dynastie en quête de gloire posthume

L'occasion de découvrir une multitude d'objets spectaculaires. Loin de la légende glorieuse de Ramsès, ils racontent l'histoire de la Nubie et de sa capitale. Créés au 8e siècle avant notre ère, elle est composée de stèles, de papyrus, d'amulettes, de statues monumentales en granit, en bronze et en or. Sortis de l'oubli lors de récentes fouilles archéologiques, ces chefs-d'œuvre dévoilent la virtuosité des orfèvres de l'antiquité et d'une civilisation campée au bord du Nil.

Musée du Louvre stèle
Cette stèle gravée de hiéroglyphes n'a pas encore dévoilé tous ses secrets. © AL
Musée du Louvre statue
Prêtée par un musée berlinois, cette statue montre le bélier d'Amon protégeant Aménophis. © AL

L'évasion vers une histoire hors du commun

L’une des originalités de cette exposition est de traverser le temps. Avec la volonté d'afficher des répliques des statues du site Doukki Gel, telles qu’elles furent reconstituées sur le modèle des ateliers des sculpteurs de l'époque. Riche en hiéroglyphes, elle commémore également l’anniversaire du bicentenaire de leur déchiffrement par Champollion. Les passionnés d'égyptologie, d'archéologie et de péplums ne manqueront pas d'apprécier autant de trésors d'un seul coup d'œil…

Musée du Louvre Triade
Approchez de la vitre pour admirer la Triade d'Osorkon, elle mesure 9 centimètres de haut. © AL
Musée du Louvre buste
Au pays des Pharaons, les divinités ne sont jamais oubliées. © AL

Découverte de dynasties millénaires oubliées

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French