Modernités Portugaises, chronique d'une exposition à la Maison Caillebotte

22 avr 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Dans le village Yerres, en Essonne, l'exposition Modernités Portugaises reviendra sur les facettes d’une longue histoire en installant ses œuvres dans la Maison Caillebotte.

Image
Exposition Modernités Portugaises tableau d'Antonio Dacosta
Cena Aberta, le tableau d'Antonio Costa, sera l'une des toiles les plus en vue de l'exposition. © Paulo Costa

Sommaire

Du 21 mai au 30 octobre 2022, le Portugal commencera sa saison culturelle en France en investissant les murs de l'ancienne propriété du peintre impressionniste Gustave Caillebotte. Elle nous contera l'histoire de Paris, capitale internationale de l'art, qui attira les artistes, les intellectuels, les poètes et les écrivains de ce pays, en quête d'une modernité cosmopolite, entre les années 1910 et 1970.

Les artistes du pays du Fado à Paris

Si les noms de Fernando Pessoa, Mario de Sa-Carneiro, Amadeo de Souza-Cardoso, José de Almada Negreiros, Santa Rita Pintor, Eduardo Viana et José Pacheco ne vous disent rien, vous apprendrez à connaître le travail de cette poignée d'avant-gardistes sur place. Composée de futuristes et de cubistes, cette école, riche en chefs-d'œuvre, évoque le séjour au nord du Portugal de Sonia et Robert Delaunay.

Tablesu la Grande Chambre Bleue de MariaHelena Vieira Da Silva
La Grande Chambre Bleue, de Maria Helen Da Silva, fut peinte à la gouache en 1951. © François Jay
Maria Helena Vieira Da Silva la Table Ronde
Composée de cartes et de toile, La Table Ronde est très représentative de l'art des années 40. © Mario de Oliveira

L'écrin des arts de toutes les époques

Inédit, l'événement fait aussi une place aux styles surréaliste et abstrait local, poussés par un désir d'expérimentation. Les visiteurs le verront comme un puzzle, dont les éléments s'emboîtent les uns dans les autres dans leur atelier. Une initiation à un art venu d'ailleurs, si loin mais si proche, avant de goûter aux délices du jardin anglais et aux joies des promenades en barque sur la rivière Yerres.

tableau d'Eduardo Viana, Untitled
Untitled, d'Eduardo Viana, décrit une scène de genre du modernisme portugais. © Paulo Costa

Un œil nouveau sur une période haute en couleur

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French