Collioure, la Côte Vermeille en version catalane

11 nov 2021
mis à jour le
12 nov 2021
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

À deux pas de l'Espagne, la ville de Collioure se déploie sur les plages de la Côte Vermeille, dont elle a adopté l'accent catalan.

Image
Collioure, la Côte Vermeille en version catalane
Chaque soir, les pêcheurs rentrent au port de Collioure, avec des trésors dans leurs filets. © AL

Sommaire

Si vous avez envie de farniente ou de « slow life », Collioure, joyau de la Côte Vermeille, vous invite à venir goûter sa douceur de vivre au bord de l'eau. Propice aux 4 saisons, son climat méditerranéen et son ensoleillement exceptionnel se font accueillant pour les visiteurs, comme pour les résidents qui connaissent leur chance d'y habiter. Cet ancien port de pêche du littoral des Pyrénées-Orientales, niché dans une baie pittoresque entourée de vignes, respire l’authenticité. Ici, tout est couleur : les bleus, les rouges, les jaunes, les roses colorent les façades des maisons et les palettes des artistes. De tous temps, il fut une source d’inspiration des écrivains, des poètes, des chanteurs et des peintres. Il est en effet le théâtre des trois grands mouvements artistiques du début du 20e siècle, tels que le Fauvisme, le Cubisme et le Surréalisme qui y ont vu le jour, avec Henri Matisse, Pablo Picasso et Salvador Dali. Résultat ? Une trentaine de galeries exposent des créateurs d'horizons divers dans les rues piétonnes de son centre-ville, avec pour objectif de continuer à en faire « la Cité des Peintres ».

La vie d'artiste au bord de la Méditerranée

Si ces derniers posèrent leurs chevalets entre Perpignan et Cerbère, Collioure a bien d'autres attractions à offrir. Les premières visites vont à l'église Notre-Dame-des-Anges, dont la tour attenante a les pieds dans l'eau, avant de se répartir entre le Château Royal, une bâtisse médiévale du 13e siècle qui fut la demeure de plusieurs dynasties franco-espagnoles et celui de Saint-Elme, un ancien fort militaire. Si aucun n'est meublé, leurs panoramas offrent néanmoins des vagues d'émotion sur la mer.

<em>Modifier Article</em> Collioure, la Côte Vermeille en version catalane
Comme une vigie protectrice, l'église Notre-Dame-des-Anges est ancrée au bord de la mer. © DR
<em>Modifier Article</em> Collioure, la Côte Vermeille en version catalane
Sur place, ne manquez pas la visite du Fort Saint-Elme, le panorama qu'il offre est très instagramable. © DR

Traditions gastronomiques millénaires

Plus de 1 600 œuvres d'art composent le fonds du musée d'Art Moderne, lui-même installé dans une somptueuse villa. Mais le trésor de Collioure est son symbole gourmand, en l'occurence la salaison des filets d'anchois. Un savoir-faire en péril, dont les visiteurs peuvent admirer la dextérité des « anchoïeuses » dans les ateliers des 2 dernières conserveries privées. Un poisson savoureux devenu une IGP, Indication Géographique Protégée, en passe de devenir un produit de luxe et qu'il est conseillé de déguster avec la palette des vins locaux en Appellation d'Origine Contrôlée, gorgés de soleil et à la grande force de caractère. Une météo clémente, une fine gastronomie, la proximité des pistes de ski pyrénéennes et de la Catalogne, voilà autant de bonnes raisons logiques pour vous encourager à acheter une maison de luxe à Collioure.

<em>Modifier Article</em> Collioure, la Côte Vermeille en version catalane
En ville, pas une ruelle qui n'abrite quelques galeries artistiques, la marque de fabrique de Collioure. © DR

Carnet d'adresses incontournables à Collioure

  • Musée d'Art Moderne : La villa de l'ancien Sénateur Gaston Pams expose de vastes collections d'art historique du 20e siècle, mais aussi des artistes contemporains dont le travail a un lien direct avec le village, son port et la culture catalane. Facebook
  • Max Rovira : Avec plusieurs galeries en ville, ce peintre qui a repris le flambeau du Surréalisme propose des tableaux étonnants où il met en scène les grandes stars de la musique et du cinéma avec toutes les couleurs de l'arc-en-ciel. maxrovira.com
  • Maison Roque : L'art de l'anchois est la raison d'être de cette institution du centre-ville qui ouvre ses ateliers pour des visites hautes en couleur. Quant à la boutique, elle est le prétexte à des savoureux cadeaux gourmands. anchois-roque.com
  • Restaurant La Balette : Étoilé Michelin et représentant de la France au concours du Bocuse d’Or, où il a été récompensé du meilleur plat végétal, le chef Laurent Lemal privilégie des recettes en fonction des arrivages des pêcheurs et les propositions des petits producteurs locaux. Menus : de 54 € à 129 €. relaisdestroismas.com
  • Hôtel Les Roches Brunes : À l’abri des regards indiscrets, ce nouvel hôtel posé sur un rocher jouit d’un emplacement exceptionnel, avec une vue imprenable sur la Méditerranée et le village. Bonne cuisine sur le mode italien et suite avec terrasse au bord des flots, à partir de 240 €, petit déjeuner compris. hotel-lesrochesbrunes.com
<em>Modifier Article</em> Collioure, la Côte Vermeille en version catalane
Laurent Lemal travaille les produits de la mer avec brio, selon les retours de pêche. © DR
<em>Modifier Article</em> Collioure, la Côte Vermeille en version catalane
Avec sa vision bien à lui, les tableaux de Max Rovira rendent hommage au Star-System. © DR
<em>Modifier Article</em> Collioure, la Côte Vermeille en version catalane
Dans les suites des Roches Brunes, la mer s'invite jusque sur les terrasses. © DR

La destination ensoleillée qui donne envie de bouger

www.collioure.com

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
French