Château Saint-Jean, la magie d'un lieu habité par l'histoire, en Auvergne

01 déc 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

À l'orée du Montluçon médiéval, le Château Saint-Jean retrouve son lustre et sa magie pour devenir le spot historique le plus épicurien d'Auvergne.

Image
Château Saint-Jean, à Montluçon
Après le coup de cœur de son nouveau propriétaire, le château fut sauvé des outrages du temps. © DR

Sommaire

La façade de ce monument, reconverti en hôtel 5 étoiles affilié à la chaîne des Relais & Châteaux, semble flambant neuve. Et elle l'est, grâce à la volonté de Jean-Claude Delion, un ancien ouvrier du bâtiment devenu propriétaire de cette parenthèse enchantée. C'est ici même qu'il épousa Nicole, Avant eux, le château Saint-Jean eut d'autres vies. En 1148, il s'appelait encore la Commanderie de Saint-Jean-d’entre-les-Vignes, avant d'être récupéré par les Chevaliers Hospitaliers. Découverte sur un chantier, l'une des pierres tombales trouvées dans sa chapelle est celle de l'un des commandeurs de l'Ordre des Templiers. Voilà pour l'ancienneté du site !

Château Saint-Jean avant travaux
Mangées par le lierre, les façades du bâtiment étaient menacées par le manque d'entretien. © DR

Des tourelles en écho au Moyen-Âge et à l'art roman

Dans les années 20 du siècle dernier, son espace cultuel est désacralisé et l'adresse devient alors privée, passant d'une famille de notables à une autre. Avant de se transformer en hostellerie provinciale, qui finit par péricliter à l'aube du 3e millénaire. Les images d'époque la montrent, dans une ambiance bric-à-brac, car un route passait juste devant l'édifice. Il était donc temps de réveiller la belle endormie.

Château Saint-Jean balcon
Désormais, la vie de château se vit jusque sur les balcons baignés de soleil. © DR

Une restauration réussie qui fait école

Plusieurs années de travaux de restauration furent alors nécessaires pour lui redonner tout son lustre. Avec l'idée d'en faire l'escale hôtelière et gastronomique que la ville et la région attendaient depuis longtemps. Une mise en avant patrimoniale qui donne des idées à certains investisseurs pour sauver d'autres biens patrimoniaux en péril, en achetant un château à vendre en Auvergne.

Château Saint-Jean lobby
Dans les espaces publics, les matériaux issus des volcans d'Auvergne sont mis en avant. © AL

Un défi architectural sous le signe de l'authenticité

La mise en beauté fut confiée à l'agence Jouin Manku afin d’embellir, aménager, moderniser et rendre sa magie d'antan à ce lieu d'exception. Mais sans le dénaturer. Parquet en chêne aux lattes de bois sur-mesure, marbre et matériaux bruts rappelant les volcans d'Auvergne, œuvres d'art, rien n'est laissé au hasard dans ce projet ambitieux. Les architectes décorateurs ont imaginé chacun des espaces.

Château Saint-Jean restaurant
Désacralisée, la chapelle a trouvé sa nouvelle voie, comme destination gastronomique. © DR

Plaisirs épicuriens à très grand spectacle

De l'entrée à la réception, en passant par le bar à la cheminée centrale en pierre de Volvic. Ce dernier est dédié à la dégustation de spiritueux, de champagnes et de cocktails maison. Mais le restaurant gastronomique étoilé, « La Chapelle », a reçu un traitement privilégié. Son plafond est en effet coiffé d'une cloche en maillage en laiton et en cuivre ajouré qui épouse sa voûte et faisant office de lustre géant.

Château Saint-Jean salon
Autour de sa cheminée en pierres volcaniques, la bar propose une carte de spiritueux et de champagnes. © DR

Repas d'exception dans un lieu très solennel

Ce cadre somptueux est le royaume du chef Olivier Valade ! Cet enfant du pays est revenu dans la région après avoir appris son métier auprès d'Hélène Darroze et chez Bernard Loiseau. À ses tables en forme d'alcôves favorisant le cocooning, il invite ses clients à succomber à des péchés de gourmandises qui mêlent les saveurs terre-mer. Enrichies de produits nobles, ses assiettes sont ciselées, les recettes lisibles et savoureuses à chaque bouchée (menu en 4 services : 155 €, en 5 services : 195 €).

Château Saint-Jean chef Olivier Lavade
Le chef étoilé Olivier Lavade veille sur les destinées de d'un carte agrémentée de pépites gourmandes. © DR

Des produits régionaux, de la ferme l'assiette

Un festin que l'on peut prolonger, au cours de son séjour épicurien, au Bistrot Saint-Jean. Quelques pas seulement vous mèneront sous la verrière qui illumine une salle contemporaine ouverte sur une terrasse et un grand parc. En direct de la cuisine ouverte, la brigade délivre un registre plus classique, avec des suggestions canailles qui raviront les amateurs de plats maîtrisés, bien dressés et dont les associations de textures font des goûts francs et droits leur raison d'être (menu : 49 €).

Château Saint-Jean plat
Maîtrisées, les recettes sont abouties, les cuissons sont justes et les goûts des produits révélés. © DR
© AL
Comment ne pas fondre de plaisir devant un dessert aussi appétissant ? © AL

Remise en forme dans un écrin raffiné

Sur 3 étages, ce resort urbain a encore plus à offrir avec ses 19 chambres, dont 7 suites avec balcon. Agrémentés d'une décoration contemporaine, précieuse et chaleureuse, ces écrins feront se sentir chez eux les habitués des grandes maisons où le luxe sait se faire discret. Cerise sur le château, le Spa se vit comme une invitation à la relaxation bien-être, avec massages et soins du corps. Après avoir testé la salle de fitness, le hammam, la douche sensorielle et le jacuzzi, on plonge avec délice dans l'eau tiède de la piscine pour un moment de bien-être privilégié…

Château Saint-Jean chambre
Vastes, lumineuses, les suites ont adopté le style contemporain sans oublier le confort de grand standing. © DR
Château Saint-Jean piscine
Comme une invitation à la relaxation, la piscine intérieure cultive une atmosphère zen et pure. © DR

Instants précieux dans un site féérique

Cet article vous a été utile ?
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French