Restaurant Plénitude : l'art de l'émotion culinaire, à l'hôtel Cheval Blanc

13 oct 2021
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Artisans des émotions culinaires, le chef triplement étoilé Arnaud Donckele et le pâtissier Maxime Frédéric orchestrent Plénitude, à l'hôtel Cheval Blanc.

Image
Restaurant Plénitude : l'art de l'émotion culinaire, à l'hôtel Cheval Blanc
En toute complicité, les chefs du salé et du sucré sont aux commandes des cuisines. © Alexandre Tabaste

Sommaire

Après les succès obtenus à Saint-Tropez, Saint-Barthélemy, Courchevel et Randheli, aux Maldives, le groupe LVHM ouvre l'hôtel le plus attendu de l'année, au sommet de la Samaritaine. Ce monument Art Déco a enfin retrouvé ses lettres de noblesse grâce à une rénovation méticuleuse, avec un luxe inouï de détails et en toute discrétion, l’essence même de l'esprit maison. Et qui mieux qu'Arnaud Donckele, chef auréolé de 3 étoiles au guide rouge, à la Vague d'Or de Saint-Tropez et le chef pâtissier Maxime Frédéric, venu du George V Four Seasons, pour diriger le restaurant gastronomique ?

La crème de l'inspiration au sommet

Outre les 3 tables et les bars à thèmes, déjà en activité sur le site, c'est le 7 septembre 2021, à midi, qu'aura lieu le premier service officiel de Plénitude. Face à la verrière, le lieu décoré par l’architecte Peter Marino, comme une résidence parisienne, offre un panorama stupéfiant sur la Ville Lumière, entre le musée du Louvre et le quartier du Marais. Le menu y joue l'immersion des assemblages avec des airs de palette d’artiste.

<em>Modifier Article</em> Restaurant Plénitude : l'art de l'émotion culinaire, à l'hôtel Cheval Blanc
Face au vieux Paris, l'esprit résidentiel signe la déco de la salle du restaurant. © Alexandre Tabaste
<em>Modifier Article</em> Restaurant Plénitude : l'art de l'émotion culinaire, à l'hôtel Cheval Blanc
Aux beaux jours, les clients se retrouveront sur la plus élégante terrasse de Paris. © Alexandre Tabaste

Le culte des produits d'exception

Dans une ambiance virginale, l'accent est mis sur l'expérience et le goût de l'audace, du croisement des textures, des saveurs, de l'authentique, des producteurs locaux passionnés et des circuits courts qui surfent sur la quintessence des saveurs au fil des saisons. Cette adresse vivante reflètera la magie de la capitale dès son ouverture. Ouverte uniquement le soir, elle proposera un dîner en 7 plats, à 380 €, hors boissons.

<em>Modifier Article</em> Restaurant Plénitude : l'art de l'émotion culinaire, à l'hôtel Cheval Blanc
Arnaud Donckele fait partie de ceux qui font du métier de bouche un métier d’art. © Alexandre Tabaste

Fenêtres épicuriennes sur Paris

www.chevalblanc.com

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
French