Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Destination Toulouse : balade au fil des façades de la Ville Rose

Si Toulouse n'a plus de secret pour vous, redécouvrez son patrimoine lors d'une balade dédiée aux façades de ses immeubles et de ses hôtels particuliers.

Destination Toulouse : balade au fil des façades de la Ville Rose

Sommaire

Au cœur de la Ville Rose, de très nombreux édifices sont habillés de « brique foraine », une variété de terre cuite, de couleur rouge orangé, que le soleil toulousain met en valeur. Un signe particulier local dont les visiteurs ne découvrent pas toujours les richesses au premier coup d'œil, mais que l'on retrouve pourtant sur des bâtiments anciens somptueusement ornés, de l'hyper-centre, incarné par la place du Capitole, aux rives de la Garonne. Le patrimoine architectural notable de Toulouse comprend des milliers de bâtisses, publiques ou privées et celles-ci livrent leurs secrets à ceux qui lèvent les yeux et poussent les portes des immeubles lors d'une balade consacrée à leurs façades. Cette ville compte le plus grand nombre d'hôtels particuliers de style Renaissance en France, depuis l'âge d'or du pastel. Bâtiments religieux, maisons à pans de bois ou « corondage », portes et portails, fontaines, les cours intérieures et fenêtres peintes sont un spectacle à ciel ouvert qui passionne les amateurs d'art, au point de s'y installer, en achetant un appartement de luxe à vendre à Toulouse.

Une ville au patrimoine architectural majeur

Pour bien se repérer, l'itinéraire démarre sur la rive droite de la cité, devant la mairie. Il se poursuit le long des rues piétonnes de Saint-Rome et des Filatiers, en passant par les sculptures de la fontaine Boulbonne, des places de la Trinité et des Carmes, puis au cœur du quartier des antiquaires, devant la Cathédrale de Saint-Étienne, à 2 pas de l'hôtel de Cambon où un certain Châteaubriand retrouvait Léontine de Villeneuve, la jeune fille qui apparaitra dans ses « Mémoires d'Outre-Tombe ». En passant, vous apercevrez aussi les silhouettes du Couvent des Jacobins, de la basilique Saint-Sernin et du Théâtre Sorano. En longeant le sud du fleuve, la vue portera sur le Château d'Eau, l'ancienne prison Saint-Michel et le Musée des Abattoirs. Tous ces monuments évoquent les styles urbains qui se télescopent à Toulouse, une ville attrape-cœurs…

Carnet d'adresses incontournables

  • Musée des Augustins. Dès sa réouverture partielle, mi-octobre, cet ancien couvent dévoilera ses collections des écoles françaises, italiennes, espagnoles et flamandes, tout en enchaînant de nouvelles expositions thématiques. augustins.org
  • Musée du Vieux Toulouse. C'est dans les salons Renaissance de l'hôtel particulier Dumay que vous partirez en voyage vers le passé des origines de la ville, de ses monuments, de ses habitants et de son artisanat. toulousainsdetoulouse.fr
  • Pâtisserie Magdala. Élève de Philippe Conticini, Vincent Venturin bouscule la haute pâtisserie locale dans l'écrin gourmand où il concocte des madeleines en forme de coquille Saint-Jacques et des gâteaux de voyage. maison-magdala.com
  • Grande Brocante de Toulouse. Chaque premier week-end du mois, les chineurs sont à la fête pour y acheter livres anciens, meubles rétro-vintage et objets d'art.
  • Grand Hôtel de l'Opéra. Ce 4 étoiles de charme est situé dans un ancien couvent du 17e siècle. C'est la référence hôtelière toulousaine, avec 50 chambres et suites décorées de tentures rouges et de toile de Jouy, dont certaines offrent la vue sur la place du Capitole. De plus, il abrite un bar sous une verrière insolite et le restaurant, Les Jardins de l’Opéra, avec le chef étoilé Stéphane Tournié aux manettes des cuisines (lesjardinsdelopera.fr). Séjour Romantique à Toulouse, à 309 € pour 2, comprenant 1 nuit en Suite, les petits déjeuners buffet, une bouteille de champagne Taittinger et des pétales de roses à l'arrivée. grand-hotel-opera.com

Restaurants toulousains

  • Chez Émile. Une seule adresse pour déguster un véritable cassoulet maison, c'est ici, Service pro et souriant de l'équipe du chef Christophe Fasan dans une ambiance cosy. Réservez, il y a toujours du monde. Carte : 60 €. restaurant-emile.com
  • Ma biche sur le Toit. Sur le rooftop des Galeries Lafayette, la jeunesse dorée vient se régaler d'une cuisine fusion qui décline, sous la houlette du Top Chef Michel Sarran, grands classiques et spécialités régionales. Carte : 50 €. mabichesurletoit.com
  • La Gourmandine. C'est le must go du moment ! Face au marché Victor Hugo, cet élégant bistro urbain fait le plein de tribus branchées qui s'accaparent sa terrasse, à la recherche des recettes en vogue du Sud-Ouest. Menu-carte : 38 €. la-gourmandine.fr

Toulouse un jour, Toulouse toujours…

toulouse-tourisme.com

Plus de conseils :