Rouen, capitale de la Normandie traversée par la Seine

17 mar 2023
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Capitale de la Normandie et de l’Impressionnisme, Rouen s'épanouit au bord de la Seine, en conservant les traces de 3 000 ans d'histoire dans ses ruelles.

Image
Rouen vue panoramique
Dans le paysage architectural rouennais, la cathédrale Notre-Dame se détache en majesté. © SN - Adobe Stock

Sommaire

Moins connue des touristes que ses voisines, Deauville, Cabourg, Honfleur et Étretat, l'ancienne capitale du duché de Normandie est pourtant plus ancienne. Cité viking, puis gallo-romaine, elle a multiplié les rebondissements au fil des siècles, mais l'histoire en retient avant tout l'épopée de Jeanne d'Arc. Plusieurs bâtiments et une tour, vestige du château où elle fut emprisonnée, en retracent en effet le parcours.

Rouen Cathédrale Notre-Dame
En ville, l'abbatiale Saint-Ouen, ancien monastère bénédictin, attire également de nombreux visiteurs. © OTR

Ville d'Art et d'Histoire de la Seine-Maritime

À moins de 2 heures de Paris et à 40 minutes des plages de la Manche, la « Ville aux 100 clochers » est un musée à ciel ouvert. Traversée par un fleuve navigable et dotée d'un port de plaisance, elle est le point d'arrivée de la Route des Abbayes de la vallée de la Seine. L'architecture sacrée y a laissé des fleurons moyenâgeux de premier ordre, surtout dans le quartier Vieux-Marché.

Rouen façades
Rouen compte 228 monuments historiques classés, le long de ses vieilles ruelles. © Pictarena - Adobe Stock

Un mélange d'habitat ancien et contemporain

De nos jours, l'agglomération renouvelle et réaménage son urbanisme, tout en développant son réseau cyclable, mais son patrimoine bâti repose sur des monuments et des ruelles pittoresques et désuètes. Au bord de l'eau, les maisons à colombages et les hôtels particuliers sont légion. Ce sont les destinations des touristes qui se pressent, en toutes saisons, devant des façades gothiques ou Renaissance qui eurent à subir des dommages durant la Seconde Guerre mondiale.

Rouen le Gros Horloge
Dans le centre piétonnier, tous vos pas vous mèneront au Gros-Horloge © H100 - Adobe Stock

Un joyau gothique maintes fois restauré

En premier lieu, l'église Saint-Maclou qui dévoile sa tour-lanterne. Elle est le pendant de l'imposante cathédrale Notre-Dame de Rouen. Si la construction de cette dernière, en pierre de taille, date du 12e siècle, elle fut élevée sur un édifice bien plus ancien jusqu'à culminer aujourd'hui à 151 mètres, avec la flèche la plus haute de France. Après plusieurs campagnes de restauration de ses portails, son palais épiscopal abrite les tombeaux des ducs de Normandie. Sous sa nef, des vitraux appelés les « Belles Verrières », une importante statuaire de 70 sculptures et 30 tableaux Impressionnistes attribués à Claude Monet font le spectacle.

Rouen Donjon du Roi et buste de Jeanne d'Arc
Métamorphosée en Escape Game, la Tour du Donjon garde la mémoire de Jeanne d'Arc. © EB - Adobe Stock

Un Big Ben local au mécanisme du 15e siècle

Au détour d'une étroite ruelle pavée, le spot qui attire le plus de visiteurs, c'est incontestablement « le Gros-Horloge ». Pas une photo qui ne soit faite à Rouen sans immortaliser cette horloge astronomique à l'aiguille unique. Massive, elle est incrustée dans un pavillon de style Renaissance surplombant une arche qui enjambe la rue. Artistiquement gravés, ses motifs rappellent l'industrie locale de la laine, « l'agneau pascal » et les armes de la ville où naquirent les écrivains Corneille et Flaubert. Les plus passionnés prendront même le temps de visiter son musée et de profiter d'une vue à 360° depuis son belvédère.

Rouen gare
D'esprit Art Nouveau, la gare est reconnaissable grâce à son beffroi pointant vers le ciel. © EB - Adobe Stock

Le plus grand rassemblement de voiliers

Cette année, du 7 au 18 juin, il y aura de quoi prolonger son séjour dans la capitale Normande, avec le retour de l'Armada sur les quais de Seine. Celle-ci rassemblera les plus grands voiliers du monde, des navires de guerre et des vieux gréements. Des bâtiments comme le Belem, l’Étoile du Roy, le Morgenster, le Santa Maria Manuela, le Tenacious, le Thalassa, le Nao Victoria, El Galeon, le Tolkien, le Vera Cruz ou le Göteborg y convergeront, venant d'une dizaine de pays. L'événement promet de réunir plusieurs millions de personnes autour de ces géants des mers et de leurs équipages de marins.

Rouen hôtel Bourgtheroulde
De style Louis XII, l'ancien hôtel particulier de Bourgtheroulde donne sur « la place de la Pucelle ». © DR
Rouen hôtel Bourgtheroulde cour intérieure
La cour de l'édifice abrite la Galerie d'Aumale, en forme de loggia Renaissance. © DR

Parrainage culturel de l'astronaute Thomas Pesquet

Pour mettre toutes les chances de son côté, en développant son attractivité, la métropole a fait acte de candidature afin d'être sélectionnée comme la capitale européenne de la culture, en 2028, soutenue en cela par Thomas Pesquet, astronaute et enfant du pays. Il parraine une initiative qui ne manquera pas d'attirer tous les regards vers la vallée de la Seine, tout en faisant sensiblement grimper les prix de l'immobilier. Une raison de plus pour anticiper vos visites afin d'acheter un appartement de luxe à vendre à Rouen.

Rouen la Grande Armada
Lors de l'Armada, les bateaux seront privatisables à certains moments de la journée. © T&P - Adobe Stock

Carnet d'adresses incontournables à Rouen

  • Visites patrimoniales : cathédrale Notre-Dame. Plus haute que celle de Paris, l'édifice propose même des visites nocturnes à la bougie ou musicale, en grimpant jusqu’au carillon. Le Donjon de Rouen est le dernier vestige du château construit par le roi Philippe Auguste, au 13 e siècle. La Maison Sublime non visible depuis la rue, cette bâtisse du 11e siècle, découverte en 1976 sous le Palais de Justice, abritait autrefois des salles de rituels juifs.
  • Visites culturelles : atelier Claude Monet. Au 1er étage de l'office de tourisme, l'atelier où le peintre posait ses chevalets sera prochainement transformé en lieu de réceptions élégant, avec vue sur la cathédrale. Musée des Beaux-Arts : Monet, Pissarro, Sisley, Corot, Géricault, Velazquez, Caillebotte et Fragonard, les plus grands peintres y sont représentés avec des œuvres majeures. Tous les musées de la Métropole Rouen Normandie ouvrent leurs portes gracieusement au public. mbarouen.fr
  • Historial Jeanne d'Arc : consacré à Jeanne d'Arc, ce musée est niché dans un archevêché de style médiéval. Il déploie tableaux, affiches, objets, films et mappings en 3D pour restituer l'épopée de ce personnage iconique de l'histoire de France. www.historial-jeannedarc.fr 
  • L'Armada : pendant 10 jours, 8 000 marins feront visiter la cinquantaine de navires et de voiliers amarrés sur le port. Concerts, feux d’artifices, animations, parades et illuminations de la cathédrale seront prolongées par des croisières, en journée et en soirée, à bord de vedettes qui proposeront des menus adaptés. www.armada.org
  • Maison Pinel : produits régionaux de fabrication artisanale, fromages normands, cidres, biscuits, terrines, caramels d'Isigny, Calvados, paniers garnis, cette épicerie fine est une institution. www.maisonpinel.fr
  • Café Hamlet : une brasserie implantée dans une jolie cour au sein de l'Aître Saint-Maclou, un ancien cimetière à galeries du 14e siècle, devenu le 2e monument le plus visité de Rouen, depuis sa restauration. www.cafe-hamlet.fr - www.aitresaintmaclou.fr
  • La Couronne : sur la place du Vieux-Marché, la plus ancienne auberge de France a reçu têtes couronnées, politiques et artistes de passage en ville, autour d'une cuisine bistrotière et de spécialités locales cuisinées avec soin. Menus : de 29 € à 83 €. www.lacouronne-rouen.fr
  • Gill : le chef Gilles Tournadre a rendu ses 2 étoiles Michelin, trop de pression. Avec la complicité de son épouse Sylvie, il se concentre désormais sur ses assiettes à l'inspiration japonaise, comme la charlotte de tourteau à la tuile au blé noir, les huîtres snackées et en gelée d'eau de mer, le turbot au cidre ou le pigeon à la Rouennaise, servis dans une atmosphère élégante et cosy. Menus : 49 €, 89 €, carte : 100 €. www.gill.fr
  • Hôtel Bourgtheroulde : 5 étoiles de caractère du centre historique de Rouen, l'établissement affilié à Autograph Collection est situé dans l'ancien hôtel particulier du XVIe siècle de Guillaume II le Roux, membre de l'Échiquier de Normandie. Il dispose d'une piscine intérieure, d'un Spa et d'un restaurant gastronomique. Suite privilège avec vue sur la ville, à 374 € pour 2 personnes, petits déjeuners buffet compris. www.marriott.com
Rouen restaurant la Couronne
La Couronne témoigne des personnalités venues faire honneur à la cuisine normande. © KP - Adobe Stock
Rouen Sylvie et Gilles Tournadre
À Rouen, Sylvie et Gilles Tournarde sont les figures de proue de la gastronomie locale. © DR
Rouen restaurant Gill plats
Soignées, savoureuses, les assiettes du Gill suivent le cours des produits de saison. © DR
Rouen hôtel Bourgtheroulde chambre
Depuis la chambre Prestige, vous pourrez apercevoir la flèche de la Cathédrale Notre-Dame. © DR

Parenthèse majestueuse dans un musée à ciel ouvert

Cet article vous a été utile ?
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
French

A la une !