Monastère Royal de Brou : culture, architecture et peinture

20 juil 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

À Bourg-en-Bresse, le monastère Royal de Brou met au pinacle la culture et l'architecture dans un musée aux peintures fabuleuses.

Image
Monastère Royal de Brou vue aérienne
Cette vue aérienne dévoile l'étendue des restaurations effectuées sur l'édifice. © CMN/FP

Sommaire

À moins de 2h de TGV depuis Paris, le monastère royal de Brou est la destination idéale pour découvrir le patrimoine et la richesse de la région bressane, le temps d’un week-end. Ce chef-d’œuvre du gothique flamboyant est un édifice aux multiples facettes, un site unique de patrimoine et d’histoire. Une bâtisse élue monument préféré des Français, en 2014, à l'occasion des Journées du Patrimoine,

Succession d'édifices religieux dans un même lieu

Y pénétrer, c’est découvrir une église, des cloîtres, des tombeaux aux dentelles de pierre, des vitraux et des sculptures magnifiquement conservées. L'ensemble réunit un monument historique national et un musée municipal des beaux-arts. Ici, les œuvres d’art s’entremêlent pour révéler la saga de ce temple du souvenir d’un amour éternel, écrin de trois sépultures princières.

Monastère Royal de Brou église
Remettre en état les vitraux de l'église centrale fut un vrai challenge. © CMN/PB

L'amour comme fil conducteur d'un bâtiment

Né il y a 5 siècles, de l’amour de Marguerite d’Autriche pour son défunt mari, ce lieu laisse aussi entrevoir la vie des moines d'autrefois. À la croisée des arts plastiques, visuels ou des arts de la scène, sa programmation est vivante et souvent inattendue. Elle propose, jusqu'au 25 juin 2022, l'exposition Amour, Guerre & Beauté, des ducs de Bourgogne aux Habsbourg, à travers 40 toiles de style « troubadour ».

Monastère Royal de Brou tombes
Clou du spectacle au monastère, les tombes princières sont de vrais chefs-d'œuvre. © CMN/PB

Représentations des rois de l'ancien régime

Rivalités familiales, trahisons, histoires sentimentales, luttes de pouvoir, mariages, assassinats, rebondissements, vies rocambolesques, tout y est ! Les moments marquants de cette époque sont en effet relatés dans le parcours d'une visite passionnante, à la manière d'une série mélodramatique à grand suspense. Un courant artistique qui préfigure une période du romantisme haute en couleur.

Monastère Royal de Brou scènes
Isabelle du Portugal, Maximilien 1er et Marie de Bourgogne font leurs shows. © NL/MBAD

L'histoire de l'Europe idéalisée par l'art

Parmi les personnages principaux, on en apprend de belles sur Philippe le Hardi, Charles le Téméraire, Charles Quint et François 1er. Et sur la manière dont leurs règnes sont perçus par des artistes de toute l’Europe, comme Eugène Delacroix, Paul Delaroche, Edouard Hamman, Fleury Richard ou encore Sophie Rude. Et remarquablement mise en lumière par les maîtres flamands, fortement représentés dans cet événement.

Monastère Royal de Brou Jean d'Arc
Isidore Patrois décrit ici la présentation de Jeanne d'Arc à Philippe le Bon. © MBAO

Tableaux princiers et idées d'investissement

Ces peintures nous indiquent la manière dont furent représentés les souverains des anciens Pays-Bas dans l’art du 19e siècle, au moment de la constitution des jeunes nations du continent européen. Une visite à faire en famille, car elle pourrait s'inscrire dans la recherche d'une maison de luxe à vendre dans le département de l'Ain. Cette région regorge de paysages, d’espaces naturels exceptionnels et de trésors cachés qui pourraient vous séduire…

Monastère Royal de Brou cour
En 1854, Joseph Lies représenta sous ces traits la cour de Marguerite d'Autriche. © MHVB

www.monastere-de-brou.fr

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French