Albi, cité épiscopale d'Occitanie sur les bords du Tarn

17 nov 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Fabrique d'expériences et d'émotions au bord du Tarn, Albi mérite bien ses surnoms de ville rouge et de cité épiscopale de la région Occitane.

Image
Albi vue de la cathédrale
Bordée par le Tarn, Albi a conservé le charme d'antan qui lui va si bien. © Wilatlak - Adobe Stock

Sommaire

Tel un vaisseau de briques, la silhouette de la cathédrale Sainte-Cécile, un chef d’œuvre de l’art gothique méridional, se détache dans le paysage architectural albigeois. Au sein du palais de la Berbie, une ancienne forteresse qui servait de résidence aux évêques locaux, elle forme un ensemble richement décoré de style Renaissance. La cour d'honneur et les deux tours de ce trésor architectural sont complétées par des fresques et des statues. De plus, l'orgue aux dimensions XXL est utilisé lors de concerts aux sonorités cristallines.

Un musée inséré dans un édifice religieux

Et ce n'est pas tout, puisque l'édifice abrite la collégiale Saint-Salvi du 11e siècle, le Pont Vieux qui enjambe la rivière où naviguent les gabares et le musée Toulouse-Lautrec. Les œuvres du peintre postimpressionniste y décrivent sa vision des soirées parisiennes, au début du 20e siècle. Mais aussi des portraits, des tableaux des maisons closes et des estampes sur l'univers du spectacle. Impossible de terminer la visite sans une promenade bucolique dans ses jardins à la française. Ils offrent un panorama unique sur les berges aménagées du Tarn.

Albi cathédrale Sainte-Cécile
Massive, imposante, la cathédrale Saint-Cécile regorge de trésors et d'anecdotes historiques. © VG - Shutterstock

Un festival de couleurs dans le centre historique

Longtemps théâtre d'incessantes guerres de religions, le chef-lieu du département vécut du florissant commerce du pastel. C'est aujourd'hui à son patrimoine monumental qu'il doit sa prospérité. Vaste, varié, inscrit à l’UNESCO, cet héritage est reconnaissable aux pierres rouges qui font le bonheur des touristes. Venus du monde entier, ceux-ci sont nombreux à visiter la ville où naquit l'explorateur Lapérouse. Hommage lui est rendu avec un musée réunissant ses collections. Au Nord-Est de Toulouse et à 2 heures de la Méditerranée, la richesse de la vie culturelle locale, la qualité de son environnement et son climat généreusement ensoleillé sont autant d'arguments naturels pour attirer les nouveaux habitants.

Albi collégiale centre-ville
En ville, il suffit de lever les yeux pour profiter du spectacle sur un patrimoine immuable. © OTA

Sauvegarde et préservation de l'âge d'Or albigeois

L'autre caractéristique de la ville, ce sont les hôtels particuliers de Gorsse, de la Rivière et de Reynès, dont les tours et les loggias italiennes marquent le paysage urbain. Surtout dans le Vieil Alby, le plus grand quartier sauvegardé et classé du sud de la France. Le long de ses ruelles étroites, on admire les demeures allant de l'époque médiévale à la Renaissance, le château de Castelnau ainsi que des façades à pans de bois ornées de colombages et d'encorbellements.

Albi cloître Saint-Salvi
Rénové, le cloître Saint-Salvi est ouvert aux visites libres toute l'année. © OTA

Culture et culte du bien manger au programme

En région Midi-Pyrénées, cette commune entourée par les vignobles de Gaillac pense aussi aux loisirs. Elle compte un centre d'art dédié à l'art contemporain, un autre, voué à la grande musique, et plusieurs théâtres réputés, comme celui des Cordeliers. En chemin, la dégustation de produits du Sud-Ouest est un must pour découvrir les saveurs des croustades, du pot-au-feu, du cassoulet, du foie gras, des fromages de Roquefort et de Rocamadour.

Albi intérieur de la cathédrale
Le plafond de la cathédrale Sainte-Cécile est la plus grande surface peinte en Europe. © OTA

Une collection de parcs et de jardins publics

Consciente de l'engouement pour la nature, l'agglomération est récompensée par 4 fleurs au Concours des Villes et Villages Fleuris. Elle multiplie les espaces verts le Jardin National, ceux d'Aragon, de Rochegude et le Parc Castelnau qui incitent à la flânerie. Ce cadre reposant est propice aux activités sportives, aux randonnées pédestres, équestres, aux balades à vélo, en canoë et aux baignades. Une échappée verte qui en fait plus qu'une destination vacances, mais plutôt une terre promise du bien vivre. Pour les plus convaincus, acheter une maison de luxe à vendre à Albi devient alors une priorité…

Albi jardins du Palais
Dans les Jardins du Palais, la création botanique d'excellente offre un panorama fabuleux sur Albi. © OTA

Carnet d'adresses incontournables à Albi

  • Visites patrimoniales : pour découvrir Albi la Rouge, tout commence par la visite de la cathédrale Sainte-Cécile, suivie par celle du Palais de la Berbie, de la collégiale Saint-Salvi et de ses jardins, du Pont-Vieux, des musées Toulouse-Lautrec et Lapérouse. L'office du tourisme pourra vous concocter un programme personnalisé.
  • Sortir : au théâtre des Cordeliers, un édifice néo-contemporain signé Dominique Perrault. Ses salles et son amphithéâtre offrent un confort sans équivalent aux spectateurs, comme aux congressistes. www.mairie-albi.fr
  • L’Artisan Pastelier : mode, accessoires pour la maison, cette boutique fait revivre l'art du pastel avec des pigments végétaux et minéraux. artisanpastellier.com 
  • La Halle du Marché Couvert : sous cette structure de style Baltard, tous les métiers de bouches sont représentés. Maraichers, primeurs, traiteurs, poissonniers, charcutiers, fromagers et pâtissiers, les producteurs locaux s'en donnent à cœur joie. 42 rue Mariès.
  • Chocolatier Thuriès : élu 2 fois Meilleur Ouvrier de France dans la catégorie pâtissier, chocolatier, confiseur et glacier, Yves Thuriès a hissé les friandises à leur plus haut niveau. yvesthuries.com
  • Le Lautrec : proche de la maison natale du peintre fétiche de la ville, le chef, Maître Restaurateur, élabore une cuisine d'hier réinventée à la mode du jour, comme le Cassoulet de l'Archevêque (menus : 38 € et 48 €). www.restaurant-le-lautrec.com
  • La Part des Anges : pour prendre un verre, déjeuner, dîner à la tombée de la nuit, car la vue panoramique est stupéfiante depuis le rooftop du théâtre des Cordeliers. Là où a prit place ce restaurant, qui propose une cuisine de marché au fil des saisons (menus : de 26 € à 66 €). www.lapartdesangesalbi.fr 
  • Alchimy : La salle au décor de palais princier du restaurant de cet hôtel 4 étoiles est surplombée par une verrière lumineuse. Elle reçoit une belle clientèle, désireuse de passer un bon moment autour des recettes canailles de cromesquis de confit de canard, de paleron de bœuf cuit pendant 7h et de joue de porc laquée (menus : 28 €, 38 €, carte : 50 €). Junior suite supérieure, à partir de 190 € pour 2 personnes. www.alchimyalbi.fr
Albi restaurant Alchimy
Flatteuse, l'ambiance du restaurant Alchimy est aussi la promesse d'une gastronomie étoilée. © DR
Albi chambre à l'hôtel Alchimy
Ultra équipées, design, les chambres s'offrent des notes de couleurs pimpantes. © DR

Un concentré d'histoire et de patrimoine méridional

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
French