Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Provins, la ville des bâtisseurs médiévaux en Seine-et-Marne

À 70 kilomètres de Paris, Provins est la ville phare de la vie médiévale qui fait rayonner cette époque fascinante bien au-delà de la Seine-et-Marne.

Provins, la ville des bâtisseurs médiévaux en Seine-et-Marne

Sommaire

Plongeant au cœur de l’histoire, Provins est une cité classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Au fil de ses quartiers anciens, l’histoire se joue devant les touristes médusés. A 1h15 de la capitale, via la N4, son parc immobilier de prestige est très attractif depuis ces 2 dernières années, aux yeux des Parisiens et des Franciliens. Ses monuments anciens datent des 12e et 13e siècles, une époque où elle atteignit son apogée avec les foires de Champagne qui attiraient les marchands de toute l’Europe. Aujourd'hui, ses spectacles de chevalerie, de fauconnerie équestre, sa roseraie, ses ateliers de cuisine médiévale, son escape game grandeur nature et son banquet des troubadours invitent les visiteurs à remonter le temps en famille ou en duo. Les découvertes s’enchainent entre les ruelles pavées et les hautes murailles préservées, sur le mode ludique.

Un répertoire de monuments historiques

Tout commence par l'imposante Tour César. Visible de partout en centre-ville, massive, ce symbole architectural local fut autrefois le signe reconnaissable de la puissance des Comtes de Champagne. Elle est constituée d'un donjon qui se transforma au gré des circonstances en tour de guet, puis en redoutable prison avant d'accueillir finalement la Collégiale Saint-Quiriace. La balade continue avec la Grange aux Dîmes, une bâtisse dont les salles voûtées en ogive et les chapiteaux sculptés révèlent les coutumes des foires commerciales d'antan. Puis vient le tour du Prieuré Saint-Ayoul, un lieu de pèlerinages maintes fois détruit et reconstruit, lui aussi abritant la sous-préfecture, la Gendarmerie Nationale et la Cavalerie Française. On y déambule pour admirer la nef, des chapelles, des reliques et des fresques mises à jour par les fouilles archéologiques. La visite ne saurait être complète sans pénétrer dans la Maison Romane qui abrite le musée de Provins et du Provinois. Tout au long de l'année, le monument expose des collections d’orfèvrerie, des sculptures et des tableaux, de l’Antiquité au 19e siècle.

Fêtes moyenâgeuses costumées

À la mi-juillet, ne ratez pas les « Ripailles de Saint-Ayoul ». Il s'agit d'une grande fête lors de laquelle rôtisseurs et faiseurs de ripailles invitent les visiteurs à savourer leurs mets délicieux dans une belle ambiance moyenâgeuse. Jongleries, danse, musique, cracheurs de feu, balades en calèche et animaux de la ferme font de cet événement un rendez-vous bon enfant. Au menu, gros cochons entiers à la broche, galettes salées et sucrées cuites au feu de bois, assiettes de cochonnailles, le dress code stipule bien d'y assister en costume d’époque. L'agenda festif annuel de la commune est si dense qu'il vous faudra acheter une maison de luxe à Provins pour profiter des réjouissances…

Carnet d'adresses incontournables

  • Breth’s et Créneaux Chocolat. Corbeilles de produits régionaux, thés, cafés, épices, confitures, chocolats, pâte de fruits, cette épicerie raffinée et cette chocolaterie artisanale spécialisée dans la ganache méritent le détour entre 2 visites de Provins.
  • Bistrot des Remparts. En salle ou en terrasse, le restaurant de cet hôtel, qui dispose d'un joli Spa, sert une cuisine à base de produits frais de saison. Ses suggestions déclinent à l'envie, velouté d’asperges vertes, foie gras de canard « Bloody Mary » à la confiture de tomates, ravioles de petits pois au coulis de cerfeuil et mignon de cochon cuit au vin antique. Menu : 45 €, carte : 60 €. www.auxvieuxremparts.com
  • Hostellerie de la Croix d’Or. Les plus curieux se rendront dans l'institution dirigée par le chef-patron Hervé Prigent. Inscrit au titre des monuments historiques, le décor du plus ancien restaurant de France, ouvert en 1575, a tout d'un musée, avec cheminée monumentale, épées, hallebardes et armures de chevaliers, tandis que les assiettes généreuses twistent la tradition. Menu : 24,90 €, carte : 40 €. Facebook

Hébergement insolite et cosy

Maison d'hôtes Stella Cadente. Designer, Stella Cadente multiplie les projets. Un concept store quai de Valmy, à Paris, des hôtels et des boutiques dont elle imagine les ambiances. Elle s'est offert ici une maison du 19e siècle à son image. Ce cocon, elle l'a imaginé comme un refuge cosy et fantasque. Les clients plongent dans un univers envoûtant à la Lewis Carroll. L'atmosphère féérique de son cabinet de curiosités est inédite. Un escalier recouvert de feuilles d’or mène aux 5 chambres : Reine des Neiges aux allures de grotte de cristal sertie de 3 000 strass, Alice à la salle de bains en damier, Chat Botté aux couleurs évanescentes, Moulin Rouge qui dévoile plumes et costumes de scène dans une ambiance ultra glamour et Peau d'Âne, une suite au décor irréel, entre surréalisme et romantisme. On ajoute à cela l'honnête restaurant « Il était une fois » qui revisite les basiques avec une petite touche de talent et tout est réuni pour une belle découverte. Chambre avec petit déjeuner : 195 €. stellacadente-provins.com

Voyage au pays des preux chevaliers

www.provins.net

Plus de conseils :