Vienne sur le Rhône, la porte d'entrée du sud

16 oct 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Sur la route du sud de la France, en Isère, la ville de Vienne se partage sur les deux rives du Rhône pour inviter ses visiteurs à un voyage dans le temps.

Image
Vienne vue aérienne
Les plus beaux spectacles de Vienne se déroulent dans le Théâtre Antique. © DR

Sommaire

Terre de vins et de gastronomie, la cité viennoise est couplée à celle de Condrieu, plus connue pour la qualité de son vignoble en pleine renaissance, aux confins de la vallée du Rhône. Ce qui en fait bien plus qu'une simple étape de passage, à seulement 20 minutes de Lyon et à 2 heures de Paris. Sa découverte touristique mérite bien d'aller au-delà des quelques heures que les automobilistes lui consacrent. Surtout que son histoire ne date pas d'hier, ni même d'avant-hier ! Les gallo-romains sont bien entendu dans la confidence, puisque c'est à eux que l'on doit le généreux patrimoine qui a survécu à toutes les époques et à toutes les modes. Alors, bâcler votre visite en une après-midi, vous ferait passer à côté de l'essentiel.

Vienne Théâtre antique
Les gradins de ce site naturel furent construits à même la roche. © DR

L'Empire romain se donne en spectacle

C'est que la ville est construite sur le modèle de Rome, sur un ensemble de collines. Ici, l'habitat, traditionnel ou contemporain est réparti sur les monts Salomon, Gravier Rouge, Arnaud, Charlemagne, de la Vallée du Gère et Malissol. Elle a beaucoup à offrir à ceux qui apprécient de remonter dans le temps. Lors d'un week-end passionnant, au cœur de la cité antique, ce véritable musée en plein air dévoile tout d'abord son Théâtre Antique. En forme d'hémicycle et ancré sur son rocher, l'ancien site de rassemblement officiel a retrouvé sa fonction de lieu de divertissement public.

Vienne musée archéologique
À Vienne, les vestiges de la période gallo-romaine remplissent les musées. © DR

De représentations grandioses en plein air

C'est l'un des plus importants vestiges de la Gaule Romaine, avec une capacité d'accueil de 13 000 personnes. Assis sur ses gradins de pierre, les spectateurs assistent ainsi aux spectacles estivaux ponctués de concerts, d'opéras et de pièces de théâtre. Avec pour apothéose, l'incontournable festival « Jazz à Vienne », parmi un ensemble de vestiges archéologiques d’un quartier gallo-romain dont les arcades d'un portique bordent le Forum.

Vienne Temple vue de nuit
De nuit, le Temple de d'Auguste et de Livie se prête à tous les shows en son et lumière. © DR

Une ville d'art à découvrir en toute liberté

Autre monument sauvé du péril des âges, le Temple d'Auguste et de Livie. Les chapiteaux corinthiens, les colonnes et les frises de l'édifice qui reçut la visite de Thomas Jefferson, 3e président des États-Unis d'Amérique, sont la pointe de l'iceberg d'un édifice qui accueille des ateliers d'artistes et des installations d'art contemporain. Il est ancré sur une grande place, bordée de boutiques, de cafés et de restaurants.

Vienne cloître
Enfin restaurées, les colonnes et les arcades du Cloître Saint-André-le-Bas sont visibles par le public. © DR

Découvrir l'art de vivre à la romaine

Pour découvrir les vestiges d'anciennes villas d'époque, direction le quartier Estressin et le musée Saint-Pierre. Celui-ci est judicieusement installé dans une église romane, et il téléporte les visiteurs 2000 ans en arrière en présentant des collections de statues et des sarcophages. Quant à celui des Beaux-Arts et d’Archéologie, haut lieu de la mosaïque, c'est le spot incontournable des passionnés d’histoire qui participent au parcours conté sur le thème de la pierre, du désert et du vent.

Un édifice témoin de l'histoire médiévale

Du côté du patrimoine religieux, prenez quelques minutes pour admirer l'intérieur de la cathédrale Saint-Maurice. Monumentale et flanquée de deux tours, elle fut nommée ainsi, au 11e siècle, en souvenir du seul Pape viennois de l'histoire, sous le nom de Calixte II. Les autorités touristiques locales aiment à rappeler que c'est sur son parvis que la comédienne Clémentine Célarié débuta sa carrière, dans les années 70. 

Vienne cathédrale Saint-Maurice
La façade de la cathédrale Saint-Maurice sort lentement d'une longue rénovation. © borisb17 - Adobe Stock

Architectes et artisans à l'unisson

Surplombée par le mont Pipet, qui forme un belvédère panoramique sur la commune, Vienne a d'autres cartes dans sa  manche. En centre-ville, il suffit de lever les yeux pour contempler les façades ouvragées de ses hôtels particuliers, dont chacun raconte un épisode d'un passé tumultueux. On fera aussi un petit détour par le musée de l'Industrie Textile, il relate le processus d'antan de la fabrication des tissus. Les manifestations culturelles et festives s'y déroulent tout au long de l'année, jusqu'au marché de Noël où Vienne se pare alors de ses habits de fêtes.

Vienne vestiges romains
Portiques, tourelles, à Vienne, ces vestiges font partie du paysage. © DR

Vienne peint son avenir en vert

En 2022, la ville est résolument tournée vers l'avenir ! Pour cela, elle dispose, au fil du Rhône, d'une voie verte dédiée au vélo. Sécurisée, celle-ci permet de découvrir les plaines et les coteaux escarpés qui la bordent. Comme un petit paradis minéral, entouré d'espaces verts. Un argument discret, mais convaincant, pour vous décider à acheter une maison de luxe à vendre, dans la région Rhône-Alpes.

Vienne vélos sur la ViaRhôna
Dédiée aux familles, la ViaRhôna s’enrichit d’une aire de repos pour les cyclistes. © DR

Carnet d'adresses incontournables à Vienne

  • Découvertes patrimoniales : selon vos centres d'intérêt, l'office de tourisme mettra à votre disposition un parcours de sites à visiter, ou encore des guides spécialisés qui disposent des clés des lieux les plus insolites en ville.
  • Pierre Soral Torréfacteur : dès la porte poussée, les arômes de grands crus de café vous emmènent en voyage. Bien entendu, les meilleurs crus sont en harmonie avec les services de vaisselle de luxe proposés dans les rayons.
  • L'Estancot : Aux pieds de l'église Saint-André-le-Bas, cette petite table très sympathique est le rendez-vous des habitués qui viennent s'y régaler de « Criques » servis par Bruno et Myriam Rivory-Ray. Carte : 40 €.
  • Le Glacier : face à la gare, c'est la brasserie emblématique viennoise pour les amateurs de valeurs sûres, comme le gratin de ravioles du Dauphiné, le steak tartare préparé sur-mesure et la tête de veau sauce gribiche. Carte : 50 €.
  • La Pyramide de Vienne : doublement étoilé, le chef Patrick Henriroux est à la tête d'un 4 étoiles affilié à la chaîne des Relais & Châteaux. Et celui que l'on peut rencontrer le matin au marché, pour rencontrer ses amis producteurs, invite à un voyage culinaire à travers une cuisine gastronomique dans un cadre ultra contemporain.Séjour Première Découverte Romantique et Gourmand, à 874 € pour 2 personnes. Il comprend l'hébergement d'une nuit en chambre de luxe, les dîners au restaurant étoilé, 1 bouteille de Champagne, 1 pack de pétales à l'arrivée, 1 « Lovebox » pour pimenter votre nuit et les petits déjeuners buffet. 
Restaurant La Pyramide salle
Très graphique, la salle du restaurant est une plongée dans le design et l'art contemporain. © DR
Restaurant La Pyramide plats
Parmi les plats signature de Patrick Henriroux, la gambas cameron et le grué de cacao grillé et fumé. © DR
Hôtel La Pyramide chambre
Épurées, les chambres du 4 étoiles offrent un confort de très grand standing. © DR

Inspirations viennoises au bord de la Viarhôna

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
French